The Executor

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DC Comics

Genre :

Polar

Sortie :
ISBN : 9781401213855

Résumé de l'album The Executor

Joseph Ullen a été une star du hockey. Mais une blessure au genou a mis un terme à sa carrière.
Alors qu'il travaille dans son bureau, il reçoit un coup de fil lui apprenant la mort de Miriam Litwiller. Elle fut l'un de ses amours de jeunesse lorsqu'il était à la fac. Joe se retrouve du coup, exécuteur testamentaire de Miriam. Il doit donc retourner à Elhora, la ville où il a grandi.
Ce retour va raviver de vieux souvenirs et un secret va refaire surface...

 

Par Berthold, le 16/06/2010

Notre avis sur l'album The Executor

La collection Vertigo de chez DC Comics est une collection qui m'a toujours plu. Elle a su nous présenter des oeuvres de qualité et nous faire connaitre de grands auteurs.
Et là, je découvre qu'il y a aussi une collection Vertigo Crime ! De plus, l'artiste italien Andrea Mutti (Le syndrome de Cain, Nero, Section financière, Break point, Remind ...) y a participé aussi ! Bref, je me procure donc ce The executor, l'un des titres de cette collection.

The executor est donc ecrit par Jon Evans, journaliste et auteur canadien. Il nous plonge dans un récit bien noir où le lecteur va suivre le personnage principal qui revient dans une petite bourgade où il a grandi. Et comme dans ce genre de récit, il y a des secrets. Déjà, la mort de Miriam n'est pas un accident, ni un suicide mais un crime et ça, Joe le sait. Pourquoi il le sait ? Il faudra que vous lisiez le livre pour le savoir. Il y a un bon suspense dans ces pages, je ne vais pas vous le gâcher en vous racontant tout cela.
The executor, c'est vraiment du bon polar, de la bonne série noire. Evans a un très bon style d'écriture, une bonne façon de vous entraîner dans le récit. Il va nous surprendre avec les personnages ainsi qu'avec le passé de Joe.

Andrea Mutti montre une nouvelle facette de son art avec ces pages en noir, gris et blanc. Je trouve que sur ce coup là, c'est l'un de ses meilleurs travaux. Il réussit à nous plonger dans la noirceur de cette histoire, de nous entraîner dans cette ville nommée Elhora. Il arrive à nous donner des frissons, à nous faire monter en tension (surtout vers la fin).

The executor est donc une excellente surprise, une oeuvre de qualité pour cette collection Vertigo Crime. J'ai bien apprécié aussi le format de ce livre qui s'apparente à un roman d'ailleurs.
Alors, si vous n'en avez pas eu l'occasion, découvrez donc les secrets d'Elhora ! Ca vaut le détour.

Par , le

Nos interviews liées

Andréa MUTTI Pour Re-Mind chez Dargaud

Sceneario.com : Bonjour, Andrea. Apres avoir collaboré entre autres avec Saimbert, Malka ou Tackian, te voici avec une nouvelle série au coté du scénariste Alcante pour Re-Mind (chez Dargaud). Comment t’es tu retrouvé sur le projet ? Andréa Mutti : J'étais en contact avec Didier. Il cherchait un dessinateur pour sa nouvelle série. C'est Matteo Alemanno qui nous a présentés. Mon style lui plaisait et il a pensé qu'il conviendrait au projet. Quand j'ai lu ce projet, je l'ai trouvé vraiment intéressant, très moderne et avec de beaux personnages. Une belle idée avec une écriture fluide, très proche des séries TV les plus populaires. Bref, c'était vraiment cool !!... Sceneario.com : Re Mind est un thriller fantastique. Penses tu qu’une machine comme la Re Mind soit possible un jour ? Andréa Mutti :Un appareil aussi [...]

Lire la suite ›

Nicolas Tackian et Andréa Mutti

Sceneario.com : Comment est né le projet Syndrôme de Caïn et la Collection Terres Secrètes?
Nicolas Tackian : En fait l'idée était de proposer à Soleil une collection qu'ils n'avaient pas encore, une collection qui aborderait les thèmes fantastiques ésotérique, mais en ayant une réflexion afin de ne pas faire ce qui existait déjà, car de nombreux éditeurs le font déjà et le font très bien, et ça marche très bien. Comme c'est un secteur qui marche, avec beaucoup d'histoires à raconter, beaucoup de choses à dire et que les lecteurs sont intéressés et aiment bien, avec un vivier de lecteurs aussi gros que celui de l'Héroïc Fantasy qui est le domaine traditionnel de Soleil, je voulais donc essayer de mettre en place une collection, avec à la fois des séries classiques en X tomes, 4 tomes, 6 tomes, dont le Syndrôme de Caïn est un exemple, et une série de oneshots permettant ainsi aux lecteurs d'avoir des histoires longues et des histoires courtes [...]

Lire la suite ›

Andrea MUTTI: quand un italien débarque chez les français...

Sceneario : Bonjour Andréa, peux tu te présenter en quelques mots?
Andréa Mutti : Bonjour à tous et merci pour votre accueil sur votre site. Bon, j’ai 30 ans, je suis marié et j’ai un petit garçon. J’habite à Brescia (Italie). Je suis géomètre de formation et j’ai étudié à l’école Ruben Sosa les comics, les illustrations et l’art pendant 3 ans, j’avais à l’époque 16-19 ans !. J’ai commencé aussitôt mes premières publications en petit strip dans un journal appelé Periferia, c’était en 1991.
Après j’ai collaboré avec les éditions Xénian pour une série de super héros du nom de DNAction (1992). J’ai dessiné 2 histoires d’horreur pour Demon-Story pour l’éditeur Fenix et pour le même éditeur une série de SF-Polar appelé Hell’s Patrol. (J’ai écrit deux histoires).
Le grand saut a été avec Star Comics éditions, où j’ai écrit Hammer deux histoires de SF et aussi Lazarus Ledd deux histoires de SF-Polar.
Après cette super expérience j’ai commencé une longue collaboration avec Bonelli éditions avec SF Nathan Never [...]

Lire la suite ›