The delinquents

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

Bliss Comics

Genre :

Aventure

Comics

Humour

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782375780725

Résumé de l'album The delinquents

(The Delinquents 1 à 4)
Jadis, Armstrong a rencontré sur les routes le roi des vagabonds, qui lui a confié une précieuse carte, sensée mener à un mystérieux trésor. Mais au fil de ses errements, l'immortel a perdu la moitié du parchemin qui se retrouve désormais dans les mains d'un puissant industriel. Ce dernier décide d'engager Quantum et Woody afin de compléter la carte, de la déchiffrer et de découvrir ce qu'il en retourne... De son côté, Armstrong (et donc Archer) se dit qu'il est temps de compléter aussi son bout de carte...
Les deux duos se retrouvent alors face à face !

Par Fredgri, le 19/05/2017

Notre avis sur l'album The delinquents

Cette mini série rassemble les deux duos les plus improbables qui soit, Archer & Armstrong et Quantum & Woody (sans oublier le bouc), et c'est justement tout son intérêt.
Au travers d'un scénario "prétexte", nos quatre "héros" se retrouvent pour déchiffrer une étrange carte sensée les mener sur la route des vagabonds, à travers les États Unis, jusqu'à ce fabuleux trésor. Évidemment, sur leurs traces, il y a cet industriel machiavélique, reflet de Monsanto, qui envoie ses troupes d'hommes génétiquement modifiés aux méthodes particulièrement agressives et violentes.

Ça part un peu dans tout les sens, c'est vrai, avec des personnages vraiment borderline qui, après s'être brièvement affrontés, décident de s'allier sans bien comprendre vers ou tout ça va les mener. On comprend très vite que tout l'intérêt de cet album tient dans la confrontation de ces personnalités, limite irresponsables, plongées dans un univers complètement délirant, qui, progressivement, arrivent à se compléter. Asmus en profite pour glisser une critique à peine voilée contre Monsanto, avec cet industriel, renommé pour l'occasion "Mondostano", qui manipule tout ce qui lui tombe sous la main, mélangeant les gènes sans se poser de question, de façon, là aussi, totalement irresponsable.

On est dans de la caricature d'un bout à l'autre, et ce tout est naturellement exacerbé ! Toutefois, c'est surtout bourré d'un humour ravageur qui fonctionne tout de suite. On en oublie assez vite le but de l'intrigue pour ce concentrer sur les débordements des uns et des autres, même si, en fin de compte, les deux duos donnent l'impression d'être le reflet l'un de l'autre.

Il en ressort un album vraiment très sympathique, qui ne fera peut-être pas avancer le schmilblick, mais qui reste une lecture assez prenante, servie par les dessins absolument sublimes de Kano... Que demander de plus ?

Une très belle surprise !

(A signaler que l'album contient aussi un jeu de plateau ou l'on peut, avec des cartes et des dès, accompagner les héros dans leur périple...)

Par , le