ATTENTION : CONTENU RESERVE
A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités.
En affichant cette page, vous déclarez prendre vos responsabilités vis-a-vis de ce contenu.

Afficher Sortir

THE BOYS #9 Question de survie

voir la série THE BOYS
Dessinateurs :




Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Adulte

Comics

Fantastique

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782809417302

Résumé de l'album Question de survie

Les Boys, au fil des mois, ont fait un sacré ménage parmi les Supers. De quoi agacer ces derniers, mais aussi la firme Vought-American qui les dirige. Autant de bonnes raisons d’envoyer le terrible Tornadon, un Super ex-Nazi, aux trousses des P’Tits Gars, histoire de les éradiquer.

Il s’en prend tout d’abord à la Fille, l’envoyant à l’hôpital dans un état critique. Voilà de quoi attiser la colère de Butcher.

Par Legoffe, le 08/04/2011

Notre avis sur l'album Question de survie

Le tome 8 de la série était vraiment de très médiocre qualité. Devant une telle déception, j’ai abordé le neuvième volume avec autant d’espoir que de méfiance.

Après avoir été souvent les chasseurs, les P’Tits Gars deviennent donc les chassés. Enfin, ce n’est peut être qu’une apparence au regard de la tournure que vont prendre les événements.

Qu’on se le dise tout de suite, les auteurs nous entraînent dans un pur récit d’action, sans réel suspense. La subtilité est rarement de mise dans la série, et moins encore dans ce nouvel opus. Les scènes gores sont légions et vous en aurez parfois des hauts le coeur, ou alors vous êtes particulièrement insensible. A ce jeu, c’est un des tomes les plus sanglants de la série. C’est tout dire... Butcher va être totalement impitoyable. Attendez vous à voir des têtes tomber (au sens propre) !

Le lecteur n’aura donc pas le sentiment de s’ennuyer et l’action est menée à bon rythme, dans une cascade de combats inhumains. Vous risquez toutefois d’en sortir un peu écoeuré. Le malaise passé, vous vous direz que l’histoire aurait pu être plus complexe. Le scénariste ne s’est absolument pas cassé la tête, préférant avancer avec ses gros sabots tachés de sang, même s’il offre quelques allusions intéressantes à l’Histoire, avec la Seconde Guerre Mondiale et ses héros nazis.

Mais la plus grande déception vient sans aucun doute des dessins, qui semblent avoir encore baissé en qualité. C’est tout à fait regrettable car Garth Ennis dispose d’un très bon filon avec son envie de taper sur les super-héros. Mais, quand on veut se moquer, il faut le faire avec panache et efficacité. Actuellement, on a le sentiment qu’il s’est endormi sur ses lauriers. Une reprise en main s’impose pour éviter de lasser définitivement les lecteurs.

Par , le

Les albums de la série THE BOYS