THE AUTOBIOGRAPHY OF ME TOO #1 The autobiography of me too

voir la série THE AUTOBIOGRAPHY OF ME TOO
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LES REQUINS MARTEAUX

Collection :

Centripète

Genre :

Autobiographie

Humour

Sortie :
ISBN : 9782849610695

Résumé de l'album The autobiography of me too

Guillaume Bouzard est un auteur de bande dessinée, mais entre la passion du rock and roll et les soirées dans le bar du coin, sans compter sur les apparitions divines et les nuits de pleines lunes pendant lesquels il se transforme en l’altier Ramon, il n’arrive pas à passer tant de temps devant sa table à dessins.

Par Vincentb, le NC

Notre avis sur l'album The autobiography of me too

Guillaume Bouzard est un jeune auteur talentueux de la "nouvelle vague", celle de la bande dessinée underground et indépendante (même s’il signe également chez Dargaud par exemple).

Bouzard, avec cet Autobiography of me too (dont les histoires furent initialement publiés dans Le Psikopat ou dans le fanzine My Way), s’attaque au genre autobiographique, se démarquant de ses autres livres (La nuit du canard Garou ou Plageman par exemple), des œuvres humoristiques loufoques et décalés.
Mais si le genre diffère, le fond reste du Bouzard. En effet, cette autobiographie est également axée sur l’humour, maîtrisé de bout en bout par l’auteur qui n’a plus à prouver son talent dans le domaine.
Il trouve en effet toujours le mot, le dialogue, l’expression, la situation, bref, quoique ce soit pour au moins arracher un sourire au lecteur qui se laissera facilement prendre au jeu.
Le livre est composé de plusieurs histoires d’environ cinq planches dans lesquels l’auteur se met lui-même en scène, ainsi que son entourage. Sa compagne mise à part, chacun d’entre eux n’est sûrement pas montré sous son meilleur jour. Très décomplexé, il n’hésite pas à se représenter lui même avec un aspect ingrat et dans des situations quotidiennes parfois ridicules. Ses petits désarrois du quotidien son racontés avec humour et dérision, mais pas seulement puisque Bouzard prend également la place pour divers réflexion, sans forcement dressé des opinions politiques construites, l’humour et le burlesque sont toujours de mise. Mais s’il s’agit de divers histoires autobiographiques, l’auteur ne peut s’empêcher de retourner vers l’absurde et le loufoque, avec par exemple l’apparition des X-men ou même de… Dieu.
Ajoutez à cela quelques runings gags hilarants (« L’altier Ramon » pour ne citer que lui) et une mise en scène particulièrement soignée avec des dialogues travaillés, et l’on peut affirmer que The Autobiography of me too est un livre extrêmement drôle de plus servi par un dessin vif et caricatural faisant mouche.
L’édition est luxueuse avec sa couverture toilé mais est un peu cher. Néanmoins, pas assez pour justifier le non achat de cet album très drôle.

Par , le

Les albums de la série THE AUTOBIOGRAPHY OF ME TOO