THE ANCIENT MAGUS BRIDE #1 Tome 1

voir la série THE ANCIENT MAGUS BRIDE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KOMIKKU Editions

Genre :

Ado

Fantastique

Manga

Sortie :
ISBN : 9782372870276

Résumé de l'album Tome 1

 
C’est au prix de cinq millions de livres Sterling que la petite orpheline Chisé Hatori a été achetée aux enchères par le sorcier Elias Ainsworth. Ce dernier a une apparence assez répugnante avec son corps humanoïde et son crâne animal surmonté de cornes de bouc, mais celle dont il dit vouloir faire sa disciple ne s’en émeut pas plus que cela : bien que certains l’aient mise en garde contre son nouveau maître, elle qui n’avait rien à perdre préfère voir en lui une personne qui enfin daigne s’occuper d’elle.

Chisé va découvrir ce qui est désormais devenu son univers. Elle va apprendre à mieux connaître Elias Ainsworth qui lui a vite dit vouloir faire d’elle sa femme, va rencontrer certains de ses nouveaux voisins ou encore être présentée à des amis de son maître...
 

Par Sylvestre, le 21/06/2015

Notre avis sur l'album Tome 1

 
"Five million pounds Only". C’est ce qu’a écrit Elias Ainsworth en toutes lettres sur le chèque qu’il a remis lors de la vente aux enchères qui a fait de lui le nouveau maître de la jeune Chisé Hatori ! Il faut dire que cette dernière a été présentée comme étant une "slay vega", ces êtres ayant des dons comme par exemple celui de voir les fées et autres créatures surnaturelles... Une denrée semble-t-il assez rare pour que quelqu'un comme Ainsworth y mette le prix...

Chisé Hatori est une jeune fille d’une quinzaine d’années, toute mignonne mais surtout pas gâtée par la vie puisqu’elle est orpheline et a fini par être vendue aux enchères comme une esclave ! Sort assez peu enviable, en vérité... Elias Ainsworth est lui un imposant sorcier "bien sur lui" mais à la réputation changeante et au visage horrible puisqu’il a sur les épaules... un crâne, à la place de la tête ! On apprendra qu’en qualité de sorcier, il peut changer d’apparence et on imaginera facilement la possibilité qu'en fait il soit super beau gosse ; mais ce fameux crâne cornu est celui qu’il arbore le plus volontiers et dont on doit donc accepter, pour l'instant, du moins, qu’il est sa véritable... "trombine" !

Un personnage moche qui achète une enfant pour en faire sa disciple, voire l’épouser... Voilà de quoi nous rendre ledit personnage fort peu sympathique, n’est-ce pas ?! Et c’est vrai qu’Elias Ainsworth va peiner dans ce premier tome à se faire apprécier entièrement. Cela dit, certaines de ses qualités nous sont d’ores et déjà présentées et le regard que va porter Chisé sur lui, les sentiments qu’elle va commencer à développer pour lui, aussi, vont lui accorder le bénéfice de nos doutes.

Le gros de ce premier tome, c’est l’arrivée de Chisé dans son nouvel univers. De nombreuses créatures et de nombreux personnages vont à cette occasion nous être présentés – plus ou moins complètement – et ces rencontres, outre avoir le mérite de lever un voile sur la richesse de l’univers qu’a imaginé Koré Yamazaki, vont expliquer certaines subtilités comme par exemple la différence entre les magiciens et les sorciers. Le genre de distingo qui peut avoir son importance dans de tels mangas !

Il y a pas mal de bizarre et de fantastique dans ce qu’on découvre dans ce premier tome. Mais malgré le mal qu’on aura à se faire à certains personnages (et notamment à Elias Ainsworth), force sera de constater que tout est finalement paisible, posé, gentil et prévenant dans ce début d’aventure. De quoi prendre confiance, de qui commencer à s’y plaire ; surtout que Chisé elle-même n’a ni peur ni envie de fuir ni quoi que ce soit de cet ordre.

Intrigante entrée en matière, en tout cas. Appuyée par un joli dessin précis et pleine encore de tous les mystères que nous réserve la suite !
 

Par , le

Les albums de la série THE ANCIENT MAGUS BRIDE