TEOTL #1 Arahorus

voir la série TEOTL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ANKAMA

Genre :

Action

Ado

Fantastique

Humour

Sortie :
ISBN : 9782359102338

Résumé de l'album Arahorus

 
Par leur comportement et la perte de leurs valeurs, les humains courent à leur perte. C’est en tout cas ce que pensent d’eux les dieux, mais sans toutefois vouloir se résigner à les faire disparaître, reconnaissant quand même que sans les humains et leurs frasques, leur vie de dieux serait triste à mourir.

Deux des dieux ayant encore foi en l’humain (Sepatep et Arahorus) vont choisir quelques jeunes qu’ils jugent capables de... sauver l’humanité (!!!) et leur proposer de leur confier certains de leurs pouvoirs afin qu’ils puissent affronter des créatures levées par des dieux revanchards souhaitant eux que les humains disparaissent...
 

Par Sylvestre, le 10/11/2011

Notre avis sur l'album Arahorus

 
Avertissement : cette BD contient "quelques" gros mots. C’est marqué comme ça, en tout petit, sur la quatrième de couverture, et c’est vrai que c’est quelque chose que l’on va remarquer dès la troisième planche quand est lancé un "putain" qui sera suivi ensuite par de très nombreuses autres grossièretés. Au point que c’en est lassant et que ça tendrait presque à faire passer aux yeux des lecteurs cette bande dessinée pour une réalisation médiocre car pas relue, pas reprise, pas lissée, pas peaufinée... Bref, brute de décoffrage et pas politiquement correcte. Le genre de détail qui pourrait dissuader les parents d’offrir cette BD à leurs enfants, aussi...

Et puis on finit par comprendre qu’outre le fait que ces gros mots sont dus à des jeunes héros qui se bastonnent volontiers avec le premier adversaire potentiel qui passe, ils jouent aussi leur rôle dans le portrait qui est dressé des humains dans l’histoire : ceux-ci ne seraient en effet plus que des êtres sans sentiment, sans respect, sans cœur, sans savoir-vivre, etc, etc...

D’où l’arrivée "sur scène" des deux dieux Sepatep et Arahorus qui vont proposer aux jeunes héros qu’on va suivre de justement inverser la tendance en se battant pour que la race humaine regagne un semblant de dignité : certains dieux souhaitent en effet l’extinction de l’homme car il les menace dans leur déité (il ne les adore plus et les voue donc à l’oubli) ; combattre ces dieux reviendrait ainsi à sauver la peau de l’homme. CQFD...

Bon, c’est une vision de l’esprit, certes. Mais c’est un scénario comme un autre, n’est-ce pas ?! C’est en tout cas l’occasion pour la dessinatrice Mylydy de faire connaître son univers graphique qu’elle semble ne pas avoir fini de maîtriser complètement et de mettre en scène ce qui l’inspire manifestement : les salles de jeux vidéo, les feuilletons "sentai" (genre : force rouge et force verte en tenue moule-burnes combattant les méchants dans une carrière de cailloux) et donc des personnages d’action mais aussi des héros jeunes, modernes et urbains voire amoureux ainsi que des créatures inspirées de diverses mythologies. Un sacré pot-pourri dynamique, non dénué d’humour et coloré dont on attend maintenant de savoir s’il va nous mener vers quelque chose d’un peu profond ou vers quelque chose qui donnera plutôt dans de l’ado bourrin, geek et superficiel.

Fans de télé et de jeux vidéo mais aussi de fantasy et d’urban behaviour, Teotl, c’est pour vous ! Les autres : circulez, vous ne comprendriez pas, de toute façon... ;-)
 

Par , le

Les albums de la série TEOTL