TENGU-DO #1 Disciple

voir la série TENGU-DO
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Collection :

Shogun Seinen

Genre :

Aventure

Fantastique

Manga

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 9782731619546

Résumé de l'album Disciple

Japon, il y a quelques siècles. Le Tengu est revenu. Il a emporté le Maître. Son disciple, un jeune homme qui rêve de devenir samouraï et non gardien de vaches comme son père, malgré son amour pour Kumiko, va reprendre l' épée de son maître et se lancer sur la trace du Tengu.
En chemin, il rencontrera un ronin manchot qui l'aidera dans sa quête.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Disciple

Tengu-Do nous renvoie dans les histoires de samouraïs, de quêtes initiatiques et de combats dans un Japon médiéval. C'est la première série sortie de la revue Shogun qui s'intéresse à ce pan d'histoire du Japon.

C'est l'oeuvre d'Alex Nikolavitch, déjà scénariste de Spawn : Simonie et de La dernière cigarette,  accompagné par Andrea Rossetto au dessin. Nikolavitch n'est pas un habitué du manga, il est plutôt adepte du comics et du franco-belge, mais pour sa première incursion dans ce genre, il s'en sort vraiment très bien. Son récit est bien écrit : il prend son temps pour planter le décor, les personnages et lancer l'action.

Ce premier récit, qui comprend quatre chapitres déjà parus dans la revue Shogun, est des plus passionnants. Nikolavitch crée un puzzle et il nous tarde de découvrir peu à peu les suites de ce périple. Le dessin de Rossetto sert parfaitement le récit. Son style, s'inspirant du manga bien sûr, mais qui garde aussi son côté européen, est des plus clairs. Il a illustré une très belle scène de bataille, chose qui n'est toujours pas  facile à rendre.

Ce premier tome saura combler le lecteur de manga, de récit initiatique, de scénario complexe et de bons scénarios. Ce Tengu-Do est une réussite, et est avec Sanctuaire reminded ou Underskin, un des meilleurs titres sortis de la revue Shogun.
Avec la première édition, se trouve en bonus le making-of conté par Nikolavitch et les carnets de croquis de Rossetto.

A découvrir.

Par , le

Les albums de la série TENGU-DO

Nos interviews liées

Alex NIKOLAVITCH

SCENEARIO.COM: Pour commencer peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Alex NIKOLAVITCH: J'ai toujours adoré la BD, et j'en ai toujours lu. Du Tintin, du Lucky Luke, du Gaston, du Pif et du Astérix, à la base. Et puis aussi Strange et Nova, quand j'arrivais à en avoir, ce qui n'était pas évident vu que ma mère supportait tout, dans le genre, sauf le super-héros. Du coup, j'ai toujours fait de la BD. Quand j'étais tout gosse, j'ai créé un personnage assez Gastonnesque, ainsi qu'un pastiche de l'Araignée. Puis, en grandissant, un héros ado démerdard, dont j'ai pondu, textes et dessins, quatre albums sur papier machine, coloriés au crayola. Avant de m'apercevoir que ce n'était qu'un magma d'influences pas digérées et de me calmer un peu, d'autant que mon dessin n’était... pas phénoménal. Jusqu'au jour où j'ai découvert Watchmen [...]

Lire la suite ›