TENGIZ #1 La mort du père

voir la série TENGIZ
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EMMANUEL PROUST

Collection :

Trilogies

Genre :

Drame

Fantastique

Guerre

Sortie :
ISBN : 2848101318

Résumé de l'album La mort du père


Lorsque son père décède, Tengiz II accède au trône de l’Empire du Dragon à la Toison de Feu. Comme il est plus poète que guerrier, ses deux frères Arouk et Kirkouk voient sa promotion d’un très mauvais œil. Par le jeu des alliances avec les redoutables tribus des steppes, les deux princes vont se retourner contre leur frère. Mais que peuvent la stratégie et la ruse, la sagesse ou encore la magie que certains maîtrisent avec talent, puisque "Ce qui est écrit se réalisera" ? Et que, justement, il est dit qu’un descendant de Güldomir le Borgne, un Ilkhan des steppes, deviendra le maître de l’Asie Centrale pendant cent et un jours. Sur les paisibles étendues de la région va souffler un vent de batailles...
 

Par Sbuoro, le NC

Notre avis sur l'album La mort du père


Querelles de palais, alliances et trahisons, vengeances et confrontations, rêves et magie au beau milieu des steppes d’une Asie Centrale fantastique inspirée par la Perse, la Mongolie ou encore le Tibet. Tout un programme qui, assurément, séduira les amateurs d’aventures guerrières et d’Histoire librement revisitée.

"La mort du père" est le tome 1 de la série Tengiz, une série de plus au catalogue de la très bonne collection "Trilogies" des éditions EP. Une collection pour laquelle Tarek, le scénariste, a déjà signé deux tomes de Sir Arthur Benton et fait l’actualité en sortant en même temps que Tengiz le tome 1 de Raspoutine.

C’est avec Aurélien Morinière qu’il réalise cet album : ce dessinateur est un vieux complice si l’on observe le grand nombre de BDs qu’ils ont coécrites ; pour les adultes comme pour les plus jeunes. Un autre titre commun sort d'ailleurs ces jours-ci aux éditions Mosquito : Baudelaire ou le roman rêvé d'Edgar Allan Poe.

Le dessin, parlons-en ! Pour en retenir qu’il est vraiment beau et qu’il restitue avec un dosage intelligent de fantaisie les paysages, l’architecture ou encore les costumes de l’Asie Centrale. La mise en couleurs est à mon goût un peu trop "informatique", mais je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle gâche le dessin. Loin de là. Mais je pense que celui-ci aurait peut-être mérité une autre technique de colorisation pour être encore mieux mis en valeur. En effet, loin d’être raide, le dessin de Morinière est fait de fins et de gras traits francs mais aussi de hachurés ou de guillochis qui donnent vraiment vie aux volumes. C’est très beau. Bravo, du bon boulot !

Votre lecture sera facilitée par les arbres généalogiques à l’intérieur du cartonnage de la couverture. Ce tome 1, principalement narré en flashback, met en scène les noms du bas des schémas. On sait déjà par la lecture qu’une "descendance" est annoncée à Tengiz, mais on se demande encore si (et comment) va être remonté le temps jusqu’aux aïeux... Cette histoire de famille mais aussi clairement de magie met à rude épreuve notre patience : on veut la suiiiiiite !

Du beau, du bon, Tengiz est vraiment une des très bonnes surprises de la rentrée.
 

Par , le

Les albums de la série TENGIZ

Nos interviews liées

Tarek et Vincent Pompetti pour Sir Arthur Benton T2.2

Sceneario.com : Bonjour, Tarek ! Avant toute chose, pourriez-vous vous présenter en quelques mots et nous rappeler les grandes lignes de votre parcours artistique ?
Tarek : Que dire ? Je suis scénariste de bandes dessinées depuis bientôt dix ans et j’ai connu plusieurs éditeurs, dont le premier était Vents d’ouest avec la série Le Prophète de Tadmor. Mais avant cela, j’ai voyagé et habité dans de nombreux pays d’Afrique, d’Europe et du Moyen-Orient... Le plaisir d’écrire est assez ancien : il se concrétise, en 1991, par la publication d’un livre d’art, Paris Tonkar, aux éditions Florent Massot (vendu en langue française dans 14 pays et actuellement la référence sur les débuts du Graffiti Art en France) puis le lancement d’une revue consacrée à l’art des rues, 1Tox [...]

Lire la suite ›