Tchernobyl mon amour

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

ACTES SUD BD

Genre :

Chronique sociale

Documentaire

Drame

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 2742760431

Résumé de l'album Tchernobyl mon amour

La Journaliste Chris Winckler est chargée d’une série d’articles pour «La vérité » consacrés au vingtième anniversaire de Tchernobyl. Elle rencontre Andreï Tcherenko, témoin direct qui travaillait à la centrale le jour de l’accident.
Il a tout vu, il raconte.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Tchernobyl mon amour

« Tchernobyl mon amour » sorti aux nouvelles éditons Actes Sud Bd est sans aucun doute le Best Seller de ce mois d’avril à ne louper sous aucun prétexte, partagé entre docu réalité et fiction, entre roman et bande dessinée.
 Avec un ouvrage de 130 pages en couleurs, Chantal Montellier remet en scène sa journaliste fétiche Chris Winckler et lui donne les moyens de dévoiler la face cachée du drame nucléaire du 26 avril 1986. A commencer par un rappel des faits pour certains, par une information pour ceux qui en ignorent encore tout. Travaillé dans un format libre, l’auteure éclate les codes et impose une œuvre magistrale sur une période noire de l’histoire, sans mâcher ses mots, montrant pas à pas le déroulement du drame, les conséquences sur la population et l’horrible omerta du pouvoir.
Particulièrement documenté, cet album fait figure de référence pour l’avenir, donnant les clés, des chiffres et des explications détaillées sur le processus de l’explosion dans un langage accessible à tous. Tel un vrai coup de pied dans la fourmilière, le livre montre du doigt l’horrible vérité, celle qui dépasse l’entendement, estimant l’explosion de Tchernobyl à 350 bombes d’Hiroshima ou encore comment fut construite une échelle de valeur humaine, et rares furent ceux « méritant » d’échapper aux radiations selon les décisions du pouvoir. 
Ainsi, Chantal Montellier nous apprend que si l’incendie n’avait pas été étouffé par des milliers de personnes sacrifiées, l’Europe ne serait plus. Et comme l’horreur n’a plus de limite, elle montre les fissures qui se dessinent au fur et à mesure dans le béton-écran déposé sur les 20 tonnes de matière nucléaire libérées du 4ème réacteur. On touche du doigt un avenir sordide. Le monde n’a plus de repère, un chant d’enfant devient un souvenir ; un sourire, un rictus sur un visage malformé ; un peuple, des milliers de malades, des milliers de sacrifices, des milliers de menteurs. 
La vérité n’est pas belle à dire, elle fait peur, on la tait. Chantal dit tout ça et en dit bien plus encore à force de dessins, de cases, de dialogues, elle dessine l’hérésie d’une époque criminelle, elle dénonce la lâcheté, le profit, l’individualité.
Cette œuvre forte à la réalisation soignée, pensée à tous les niveaux, rend hommage aux disparus et prévient du danger toujours actuel que représente encore cette « bombe du futur ».
« Tchernobyl mon amour" est un des plus beaux livres de cette auteure sinon le plus beau,
Madame Montellier, chapeau bas et merci !
A lire et à relire…

Par , le

Nos interviews liées

Tchernobyl mon Amour, Tchernobyl, c'était il y a 20 ans...

Sceneario.com : Chantal Montellier bonjour,

Chantal Montellier : Bonjour Marie,

Sceneario.com : Vive, dynamique, dérangeante, franche (…) 

Chantal Montellier  : Hum… Franche… Ca dépend avec qui. Avec certains, la franchise peut être une forme de naïveté, n'est-ce pas ? La ruse est préférable. Avec vous, je devrais pouvoir l'être, franche. Essayons.

Sceneario.com :  Auteure complète, (…) Chantal Montellier : Mmh, mais toujours payée comme si je ne faisais que les dessins, donc, j'y perds. Il vaut mieux être incomplet, vous voyez… J'ai renoncé dernièrement à faire mon lettrage moi même. C'est une police de caractère fabriquée à partir de mes propres lettres qui prend le relais avec l'aide de Thomas Gabison. Bientôt mes BD seront aussi professionnelles que les albums d'Astérix, Tintin et Mickey ! (Et on pourra m'enterrer comme auteure complète) [...]

Lire la suite ›