TANÂTOS #4 Menace sur Paris

voir la série TANÂTOS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Grafica

Genre :

Aventure

Thriller

Uchronie

Sortie :
ISBN : 9782723473705

Résumé de l'album Menace sur Paris

Tanâtos s'est emparé d'Appolyon-7 en coulant le Lusitania. Parmi les rares survivants, le génie du mal a sauvé Mélanie. Quant à Victor qui a aussi survécu, il est rentré à Paris. Mais comme il croit que Mélanie est morte, il s'est mis à boire et la dépression le gagne. Pour lui, plus rien ne le retient à la vie.
Mais Tanâtos ne peut encore utiliser sa bombe malgré la possession d'Appolyon-7. Il lui manque encore l'énergie nécessaire pour la faire marcher. Mais qu'importe, il trouvera la solution pour son plan. De plus, comme il sait que ses ennemis sont aussi hors d'état de nuire, il peut se lancer dans son plan "apocalyptique"...

 

Par Berthold, le 03/02/2011

Notre avis sur l'album Menace sur Paris

Impressionnant ce tome 4 de la série Tanâtos !
Impressionnante aussi la direction qu'a prise la série. Là, nous sommes de plus en plus proche de l'uchronie.

Didier Convard et Jean-Yves Delitte nous surprennent donc avec ce nouveau tome. Déjà, les auteurs ne respectent pas vraiment les codes classiques de ce genre de récit. Ceux que nous pensions être les héros connaissent un triste sort : Mélanie est la prisonnière de Tanâtos qui a aussi des vues sur elle. Mais là où le lecteur risque d'être dérouté c'est par le sort funeste qui attend le détective Louis Victor.
Mais, ce ne sont pas les seules surprises qui attendent le lecteur. Didier Convard serait-il aussi un scénariste diabolique, à l'instar de son personnage ? L'auteur a su s'approprier les codes du feuilleton pour mieux nous tenir en haleine jusqu'au final époustouflant, apocalyptique de ce tome. Il va falloir que vous le lisiez jusqu'au bout pour découvrir quel est le plan de Tanâtos et si celui-ci fonctionnera. A moins que...Mais n'en disons pas plus !

Quant à son comparse, Jean-Yves Delitte, auteur aussi diabolique que Didier Convard en son genre, il illustre ici des pages d'une grande beauté et d'une grande puissance graphique comme le vol du Fantôme, ou encore les dernières pages du livre qui vous surprendront à plus d'un titre !

Tanâtos, le nouveau grand génie du Mal ? En attendant de le savoir, continuez donc de le combattre en lisant ses aventures !

 

Par , le

Convard se dispense des codes habituels du genre pour surprendre plus d’une fois le lecteur sur le déroulement du scénario. Le Mal semble plus fort que jamais et il déroule l’Enfer à une époque (la Première Guerre Mondiale) où le pire semblait déjà connu. Mais nous glissons dans une uchronie totale, qui va de plus en plus à l’encontre de l’Histoire officielle. De quoi nous ouvrir l’appétit sur la suite de la série même si on regrettera un peu que le récit ne soit pas plus complexe ici. J’avoue aimer les aventures qui entretiennent suspense et surprises au bout de chaque page. Ce n’est pas systématiquement le cas ici et tout semble aller presque trop vite jusqu’au “spectacle” final.

Côté dessin, nous sommes toujours époustouflés par le travail de Delitte, qui allie esthétique et précision alors qu’il mène pourtant plusieurs séries de front. Bravo !

Par , le

Les albums de la série TANÂTOS

Nos interviews liées

Entretien avec Didier Convard

Sceneario.com : Nous sommes dans la série des Gardiens du sang, avec le Triangle secret et I.N.RI., doit on parler de saga ou de feuilleton?
Didier Convard : C'est vraiment un feuilleton, depuis le Triangle secret qui est né d'un roman que j'avais écrit il y a une vingtaine d'années et que je n'avais jamais publié.
Sceneario.com : Il a été publié depuis. Didier Convard : Tout à fait, il a été publié depuis, mais je l'ai revisité car la bande dessinée est intervenue entre temps, j'ai du changer quelques axes d'écriture. Ce roman, je l'avais fait lire à Jacques Glénat et c'est lui qui a eu l'idée de l'adaptation en bande dessinée. J'avais un roman de 700 pages, le travail était titanesque. Il y avait plusieurs flashbacks dans le roman, il y en a beaucoup que j'ai traduit dans le triangle secret en quatorze ou quinze pages et puis, il y avait un gros qui était I [...]

Lire la suite ›

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Didier Convard

Sceneario.com: Concernant le Triangle Secret, vous avez réalisé 7 tomes, un one-shot, une deuxième saison est apparue avec INRI qui se terminera avec la sortie du 4° tome en avril prochain, y aura t-il une 3° saison?
Didier Convard: Oui. La troisième saison se rapprochera du Triangle Secret, puisqu'elle se passera du coté des Gardiens du Sang. Le Triangle Secret et INRI raconte l'histoire du coté du Christ, l' histoire des Héritiers du Christ, mais quand j'ai écrit le Triangle Secret il y a une vingtaine d'années, sachant qu'il est sorti en Bande Dessinée qu'en avril 2000, j'avais fait un énorme travail composé de plusieurs chapitres: Le triangle Secret avec INRI qui était dans le triangle Secret, une sorte de flashback du Triangle Secret. Lorsque j'ai adapté le Triangle Secret en Bande Dessinée je me suis aperçu que je n'avais pas assez de place, en accord avec les dessinateurs et l'éditeur, on c'est dit qu'on allait se donner le temps de travailler ensuite sur INRI [...]

Lire la suite ›