TANÂTOS #3 Le mystère du Lusitania

voir la série TANÂTOS
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

GLENAT

Genre :

Espionnage

Guerre

Thriller

Sortie :
ISBN : 2723466051

Résumé de l'album Le mystère du Lusitania

Février 1915. Pour prendre un avantage décisif dans le conflit mondial, les Alliés préparent une arme à la puissance jamais égalée jusque-là. Pour la finaliser, ils vont utiliser les connaissances d’un scientifique allemand, collaborateur d’Albert Einstein. Ce savant doit être exfiltré par les services secrets français.

Hélas, un grain de sable vient enrayer le projet. Les Anglais apprennent que Tanatos s’intéresse à la fameuse arme. Il convient, dès lors, de protéger le savant germanique. C’est le détective Victor qui est chargé de cette mission.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Le mystère du Lusitania

Dans le précédent album, Tanatos contribuait au déclenchement de la Première Guerre Mondiale. Notre « Fantomas diabolique », malgré ses exploits, veut toujours aller plus loin. Et il ne manque pas d’idées pour y parvenir. Enfin, les idées de Convard évidemment !

Le talentueux scénariste nous a concocté un moment d’Histoire très réussi, mêlant le vrai et le faux. Il a notamment choisi le naufrage du Lusitania pour ancrer cette fiction dans un cadre historique. Ce choix est d’autant plus subtil que le paquebot, torpillé le 7 mai 1915 par un sous-marins allemand, a réellement participé à l’effort de guerre en transportant des armes de manière officieuse. Il était aussi armé de douze canons. Malgré tout cela, le bateau restait officiellement en service pour des voyages transatlantiques. C’est ainsi que plus de 1000 civils mourront dans le naufrage. Cela aura d’ailleurs un impact fort sur l’opinion publique et contribuera à l’entrée en guerre des Etats-Unis aux côtés des Alliés.

Didier Convard exploite tout cela de belle manière dans une ambiance de roman d’espionnage, sur fond de guerre mondiale. Il réinvente l’invention de l’arme nucléaire et nous fait craindre le pire. Car, les fidèles de la série le savent, Tanatos est un méchant qui réussi presque toujours ses coups. Voilà qui nous change de bien des séries !

Vous apprécierez d’autant plus ce récit qu’il s’agit d’une histoire complète (même si la dernière planche nous laisse déjà imaginer un tome 4 trépidant).

Pour ne rien gâcher, nous retrouvons les dessins splendides de Jean-Yves Delitte qui a été récemment auréolé du titre de « Peintre officiel de la Marine » comme le rappelle la page de garde. Voilà une belle reconnaissance pour un grand dessinateur de la BD française.

Par , le

Les albums de la série TANÂTOS

Nos interviews liées

Entretien avec Didier Convard

Sceneario.com : Nous sommes dans la série des Gardiens du sang, avec le Triangle secret et I.N.RI., doit on parler de saga ou de feuilleton?
Didier Convard : C'est vraiment un feuilleton, depuis le Triangle secret qui est né d'un roman que j'avais écrit il y a une vingtaine d'années et que je n'avais jamais publié.
Sceneario.com : Il a été publié depuis. Didier Convard : Tout à fait, il a été publié depuis, mais je l'ai revisité car la bande dessinée est intervenue entre temps, j'ai du changer quelques axes d'écriture. Ce roman, je l'avais fait lire à Jacques Glénat et c'est lui qui a eu l'idée de l'adaptation en bande dessinée. J'avais un roman de 700 pages, le travail était titanesque. Il y avait plusieurs flashbacks dans le roman, il y en a beaucoup que j'ai traduit dans le triangle secret en quatorze ou quinze pages et puis, il y avait un gros qui était I [...]

Lire la suite ›

Interview Convard & Chaillet

Sceneario.com : Vous avez déjà travaillé ensemble sur le Triangle Secret, mais seulement sur un tome ?
Chaillet :
Oui tout à fait, dans le premier tome de cette belle saga. C'était une façon pour nous de travailler ensemble. C'était un projet qu'on avait depuis très très longtemps. J'avoue que cette petite incursion dans le domaine du Triangle Secret a été pour moi un très grand plaisir, mais avec quelque part une petite frustration : c'était un peu court.
Convard : Cela faisait bien un quart de siècle qu'on avait envie de travailler ensemble. Le Triangle Secret nous a permis de faire déjà un premier pas. Il y avait un flash-back à réaliser, et j'avais l'intention de demander à mes amis d'en faire un chacun. J'ai immédiatement pensé à Gilles, à André Juillard, à Jean Charles Kraehn, qui sont mes amis [...]

Lire la suite ›

Didier Convard

Sceneario.com: Concernant le Triangle Secret, vous avez réalisé 7 tomes, un one-shot, une deuxième saison est apparue avec INRI qui se terminera avec la sortie du 4° tome en avril prochain, y aura t-il une 3° saison?
Didier Convard: Oui. La troisième saison se rapprochera du Triangle Secret, puisqu'elle se passera du coté des Gardiens du Sang. Le Triangle Secret et INRI raconte l'histoire du coté du Christ, l' histoire des Héritiers du Christ, mais quand j'ai écrit le Triangle Secret il y a une vingtaine d'années, sachant qu'il est sorti en Bande Dessinée qu'en avril 2000, j'avais fait un énorme travail composé de plusieurs chapitres: Le triangle Secret avec INRI qui était dans le triangle Secret, une sorte de flashback du Triangle Secret. Lorsque j'ai adapté le Triangle Secret en Bande Dessinée je me suis aperçu que je n'avais pas assez de place, en accord avec les dessinateurs et l'éditeur, on c'est dit qu'on allait se donner le temps de travailler ensuite sur INRI [...]

Lire la suite ›