La créature des marais

Dessinateurs :




Scénaristes :



Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Aventure

Comics

Hommage

Horreur

Sortie :
ISBN : 9791026814405

Résumé de l'album La créature des marais

(House of Secrets 92 + Swamp Thing 1 à 13 + Swamp Thing Winter Special 1)
Le professeur Alec Holland et sa femme Linda ont installé leur labo en plein bayou, afin d'étudier une nouvelle formule bio-restauratrice. Mais cette trouvaille intéresse un gros groupe industriel appelé Le Conclave, qui envoie des hommes pour convaincre Holland de le leur revendre. Évidemment, il refuse, et son laboratoire est alors piégé pour finir par exploser. Alec est alors précipité dans les marais, recouvert par son propre produit, laissé ensuite pour mort. soupçonné de meurtre sur sa femme, il ressurgit sous l'apparence d'une étrange créature composée de plantes !
Bien décidé à retrouver les responsables de ce carnage il se lance alors à la recherche du Conclave. Sur sa route il va ensuite croiser le chemin d'un homme composite façon monstre de Frankenstein, d'extra terrestres, de savants fous et de robot assassins… !

Par Fredgri, le 03/07/2019

Notre avis sur l'album La créature des marais

Dans le parcours de Swamp Thing, il y a plusieurs période déterminantes ! Mais rien n'aurait été possible s'il n'y avait pas eu ces 13 numéros scénarisés par Len Wein et dessinés par Bernie Wrightson. Des épisodes qui mettent en place un personnage et son univers, celui d'un savant malencontreusement transformé en créature hybride, mi-homme mi-plante, qui part à la recherche de son identité et qui découvre progressivement les méandres de cette malédiction, de cet univers de reclus qui s'ouvre à lui !

Bien sur, cet anti-héros fait peur, il est marginalisé et doit donc se cacher, d'autant qu'il ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive. Comme toute tragédie de ce genre, il est poursuivi à tort et on l'accuse de tous les côtés. Il a tout perdu, la femme qu'il aimait, son travail, ses amis…
Sur le rythme d'un road movie, la série nous entraîne dans les errances de la créature qui commence par se faire capturer et envoyer dans les balkans pour servir d'expérience à un savant fou qui ressemble étrangement au professeur Frankenstein… Len Wein s'inspire directement de l'œuvre de Mary Shelley et des aventures identitaires de son "monstre". Le Swamp Thing, malgré sa force, n'est qu'une perpétuelle victime des travers humains, incomprise et renégate !

Toutefois, bien qu'étant écrites au début des années 70, ces histoires sont passionnantes et vraiment immersives. L'écriture de Wein est savoureusement ampoulée, avec de grandes envolées romantiques et existentielles qui nous plongent dans les remises en question de Holland. Mais c'est surtout le dessin de Wrightson qui transcende littéralement la série. La force qui en ressort, la beauté graphique de son trait, magnifiée par le noir et blanc de cet album explose dans chaque page. On est véritablement subjugué par son encrage, par l'expressivité de son trait, par la richesse des ombres, des décors, des détails. C'est simplement sublime ! A ne pas oublier aussi les planches de Nestor Redondo qui n'ont pas à rougir devant celles de leur prédécesseur ! Ainsi que celles de Fabok. En contre partie, le travail de Kelley Jones fait un peu triste mine, apparaissant comme un vague héritier quelque peu fade et pas très inspiré… C'est très dommage !

Un très beau volume, magnifiquement restauré, que je vous conseille vivement.

A noter que le premier volume des Swamp Thing de Moore sort pile poil une semaine après !!!

Je regrette juste qu'aucun éditeur (us comme français) n'ai daigné se pencher sur le matériel intermédiaire, par Pasko, Yeates etc. Il faudra se contenter des vieux numéros en back issue, glanés deçi delà !

Par , le