SUPERMAN & BATMAN #8 Le dernier lendemain

voir la série SUPERMAN & BATMAN
Dessinateurs :




Scénaristes :




Coloristes :




Éditions :

PANINI

Genre :

Comics

Presse

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Le dernier lendemain

Métropolis.
Superman s eretrouve face à Arion, le puissant sorcier de l'Atlantide venu du passé. Ce dernier va lui montrer le futur proche et ce qui va arriver. Le monde tel qu'on le connait sera détruit et la civilisation aura disparu. Ce ne sera que le chaos. Tout cela sera la cause d'une seule personne : Superman !

Gotham.
Batman retrouve Tim Drake inerte dans la cave. Il est gravement blessé. C'est damian wayne, le fils de Bruce Wayne et de Talia al Ghul qui en est responsable : il a tenté de tuer le jeune titan pour prendre sa place et devenir le nouveau robin comme on le lui a appris à la Guilde des Assassins. Batman  doit aussi sauver la femme du Premier Ministre britannique qui est aux mains de Talia al Ghul. Accompagné par Damian, Bruce Wayne se rend à Gibraltar pour mettre un terme aux agissements de la fille de R'as al Ghul.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Le dernier lendemain

Au sommaire de ce numéro 8 de la série Superman & Batman :

 - Superman # 657 et 658
 - Batman # 658

 - Detective Comics # 824.

Superbe ! 
Oui, je dis bien "superbe" pour  le travail qui a été fait sur les deux épisodes de Superman. 
Le scénario de Kurt Busiek est, je trouve, très bon. Il nous amène de surprises en surprises et je dois dire que ce récit se dévore. le futur qu'il nous décrit là est apocalyptique.  Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas vous en gacher la lecture. Carlos Pacheco de son côté, assisté par Jesus Merino met le scénario de Busiek en images et montre là une de ses meilleures facettes de dessinateur. 
En 2 x 24 pages, il y a des scènes qui resteront gravé dans les mémoires. Déjà ouvrez la revue à la deuxième et la troisième page. Alors ? Cette vision de Métropolis ne vous en met elle pas plein la vue ?  De même que dans les mouvements et le dynamisme des personnages, Pacheco s'avère être un des meilleurs représentants du marché. Prenez l'assaut de Sirocco contre les Spectres, par exemple.
De plus, pour parachever ce chef d'oeuvre, c'est le talentueux Dave Stewart que nous retrouvons au couleur.  Là aussi, vous en aurez pour votre argent.

Du côté de Batman, la saga écrite par Dini et illustré par Kramer reste classique,  honnête et agréable. Pas de quoi s'éterniser dessus non plus.
Par contre, dans la conclusion de la saga du fils de Batman  imaginé par Morrison et illustré par Andy Kubert, nous avons donc une bonne chute. J'aurais préféré une autre fin mais bon, cela marche aussi. C'est du bon travail de la part des auteurs. Je trouve par contre que Kubert a du mal a dessiné parfois Damian Wayne et que sa Talia al Ghul fait vraiment "folle".

Un excellent numéro à ne pas rater pour les épisodes de Superman surtout.

Par , le

Les albums de la série SUPERMAN & BATMAN