SUPERMAN, ACTION COMICS #1 Genèse

voir la série SUPERMAN, ACTION COMICS
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Collection :

DC Renaissance

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782365770750

Résumé de l'album Genèse

(Action Comics 1 à 8)
Metropolis, il y a 5 ans. Clark Kent n'est en ville que depuis quelques mois, c'est un journaliste admiré de tous, autant pour la qualité de sa plume, que pour l'intégrité sans faille dont il fait preuve pour défendre les plus démunis. Et cette action, il ne l'exerce pas seulement les lunettes sur le nez, derrière son ordi, en alimentant son blog d'investigation, il est devenu, progressivement, le justicier aux super pouvoirs qui se fait appeler "Superman".
Héros en guerre contre le système des grandes sociétés, il attire aussi l'attention de l'armée et plus particulier d'un de leur conseiller megalo, Lex Luthor, qui s'est donné comme objectif d'éliminer cette "menace extra-terrestre".
Mais tout se complique quand un mystérieux "collectors" vient de l'espace pour "aspirer" Metropolis...

Par Fredgri, le 05/09/2012

Notre avis sur l'album Genèse

Il y a maintenant presque un an DC décide contre toute attente de rebooter tout son univers et donc, assez logiquement, on relance leur série phare Action Comics, au premier numéro.

Grant Morrison, qui se retrouve aux commandes, revient donc sur les bases du personnages, ses origines, ses premiers pas en tant que super-héros emblématique, mais aussi sur ses idéaux d'origines. Et si cette "version" tranche avec la précédentes que l'on connait depuis longtemps c'est justement parce qu'ici le personnage défend le peuple, quitte à dénoncer ouvertement les grandes corporations capitalistes. Ce positionnement franchement gauchiste a le mérite de présenter un héros bien plus intègre et impliqué, qui défend des idées, qui s'engage personnellement, quitte à devenir, par là même, un hors la loi.
C'est un postulat vraiment intéressant car il amène bien plus de subtilité que ce que nous réservaient jusque là les habituelles histoires de Superman. Mais Morrison ne fait, en fin de compte, que revenir sur l'approche d'origine de Siegel et Shuster qui avait créé Superman pour qu'il défende le peuple opprimé, le personnage ayant très vite été récupéré pour devenir avant tout le symbole du surhomme par excellence et plus globalement des Etats Unis !

Bon, Morrison place son action 5 ans avant les évènements qui se déroulent, par exemple, dans la série Superman et dans Justice League, néanmoins cela se passe aussi 6 mois après l'apparition du héros à Metropolis, ce qui lui évite ainsi de se perdre dans les tâtonnements du personnages, tout en racontant la genèse du personnage et de ses premiers idéaux. Idéaux qui vont évoluer progressivement, de même que le regard des gens sur le personnages, que ce soit les forces de l'ordre qui vont finir par l'accepter ou la population qui acceuille assez bien, petit à petit, le fait qu'il soit un extra-terrestre !

Dès le début, le scénario joue habilement avec les flash back, revient brièvement sur la jeunesse de Clark à Smallville ou même sur l'explosion de Krypton. En soi, on est en terrain connu, rien de particulièrement nouveau la dessus et c'est pourquoi le scénariste ne s'étend pas non plus. Malgré tout, en axant le récit sur l'évolution de la mentalité du héros et sur la problématique qui l'oppose à Luthor, par exemple (qui semble jouer le rôle du parano/alarmiste et calculateur de l'histoire) il pose les bases d'une véritable réflexion sur le rôle du surhomme dans la société, sur son implication, son engagement... Malheureusement, Morrison s'arrête là, et fait vite passer cette réflexion après l'action et le rythme. Toutefois, son "run" ne durant que 16 numéros, peut-être aurons-nous une démarche plus dans la durée, à suivre ! Mais Action Comics reste une série vraiment très bien écrite et passionnante à suivre, d'une part pour ce traitement aux antipodes de ce que nous connaissions, mais surtout pour les diverses subtilités qui s'ouvrent au fur et à mesure ! A noter que le Clark nouvelle monture a perdu de son côté naïf et gaffeur pour devenir un jeune homme quelque peu sauvage, au caractère concentré et fonceur, mais très sur de lui, de ses idées...

Graphiquement, on retrouve Rag Morales (Hawkman, Hourman, Nightwing...). Son trait réaliste et expressif fait ici merveille, réussissant à distinguer d'une part Clark, et d'autre part Superman !
De plus, il rajoute un dynamisme incroyable à la série...

De ce reboot, finalement, s'il ne fallait garder que quelques séries, celle là serait certainement parmi le peloton de tête !
Ne loupez pas le coche et profitez de la traduction d'Urban !

Par , le

Les albums de la série SUPERMAN, ACTION COMICS