SUPERDUPONT #1 Renaissance

voir la série SUPERDUPONT
Dessinateur :


Scénaristes :




Coloristes :



Éditions :

DARGAUD

Genre :

Humour

Sortie :
ISBN : 9782205073706

Résumé de l'album Renaissance

Superdupont va, enfin, être papa ! Impatient, fumant cigarettes sur cigarettes, il vole autour de la maternité en attendant que l'enfant soit là ! Et lorsque le moment est venu, Superdupont découvre qu'il a un fils ! Un superfils même !
L'enfant est en grande forme. Lui aussi vole et a de la force. A peine né, qu'il veut téter et fatigue énormément sa mère. Superdupont décide de prendre en charge les premiers vols de l'enfant ! Mais dans l'ombre, une organisation est très intéressée par l'enfant et son pouvoir...

 

Par Berthold, le 27/09/2015

Notre avis sur l'album Renaissance

Superdupont est de retour !!! Et même de super-retour !!!

Le héros imaginé par Gotlib et Lob dans les pages de Pilote, puis de Fluide Glacial, fait donc sa "renaissance" en ce mois de septembre 2015, chez Dargaud.
Aux manettes de cette renaissance, nous retrouvons Marcel Gotlib (bien sûr), François Boucq, l'artiste de Jérôme Moucherot et de Bouncer, ainsi que son complice, Karim Belkrouf.

Ainsi, Superdupont a un fils, et quel fils ! Ce dernier a les mêmes pouvoirs que son père, ce qui au départ amène quelques gags ! La sortie de l'enfant du ventre de sa mère et l’atterrissage sur le docteur : terrible ! Puis la première tétée, le jeu avec le visage du père, les premiers vols en extérieur, les vaches et... le "popo" tout en écrivant dans le ciel... Superdupont nous montre comment changer une couche, l'accident avec le chien et l'aveugle etc. Tout cela, jusqu'à la rencontre avec les criminels du Pape des Ténèbres, l'organisation qui remplace dorénavant l'Anti-France, l'ancien ennemi de Superdupont.

Ce retour du plus grand super-héros français est une excellente surprise, une très bonne renaissance. Marcel Gotlib, Boucq et Belkrouf nous offrent un excellente premier tome, très réussi et très drôle. Les dialogues sont justes, les idées bien exploitées et surtout, il y a le coup de crayon de Boucq qui est toujours aussi grandiose et impressionnant.
Il y a des trouvailles graphiques à chaque page, des idées bien exploitées. Il faut voir comment il joue par moment, avec les onomatopées ou même avec les textes qui "s'imposent" dans le dessin. Boucq est un grand artiste. Il est aussi à l'aise dans le dessin comique que dans le réalisme. Cela se voit encore dans Superdupont.

Gotliboucqbelkrouf,alias Marcel Gotlib, François Boucq et Karim Belkrouf, les auteurs de Superdupont, signent un premier tome très réussi. Mais en attendant de voir grandir l'enfant, découvrons ses premiers vols au côté de son héros de père et de la menace du Pape des Ténèbres avec ce premier volet !
Une super-lecture, super-recommandée à se procurer chez tout bon super-libraire !

 

Par , le

Les albums de la série SUPERDUPONT

Nos interviews liées

Rencontre avec François Boucq pour XIII mystery

Sceneario.com : Pourquoi le choix du Colonel Amos ?
François Boucq : Le scénario était bien, le personnage intéressant graphiquement et au niveau du contenu, psychologiquement. Il est complexe et manipulateur. Il est bourré d’ambigüités, il a une apparence très froide, c’est quelqu’un qui a eu une vie émotionnelle chaotique.
Il a une profondeur et une ambigüité sur différents plans. C’est un homme qui cherche à ourdir des complots et qui est lui-même perturbé par le complot de la vie.  
Sceneario.com : A-t-il été difficile pour vous de vous approprier le personnage ?
François Boucq : Non, c’est comme faire une histoire avec un acteur, il a sa physionomie, on prend le personnage avec ses codes vestimentaires, sa morphologie, sa psychologie, on le fait jouer [...]

Lire la suite ›