STRANGEHAVEN #2 Confrérie

voir la série STRANGEHAVEN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

AKILEOS

Genre :

Drame

Fantastique

Noir et Blanc

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782915168372

Résumé de l'album Confrérie

C’est sur une plage qu’Alex croise le premier être humain depuis qu’il a quitté le village de Strangehaven pour une excursion en camping. Alex est affaibli car il s’est égaré depuis de nombreux jours et qu’il n’a presque plus rien à manger. Heureusement, le surfeur qu’il croise, Steve, a de quoi le requinquer. Alex lui raconte alors sa mésaventure. Steve lui fait alors une confidence. Lui aussi a vécu cette mésaventure un jour. « Si le village ne veut pas que tu partes, alors tu n’iras nulle part. »

Alex n’est pas au bout de ses surprises. Alors qu’il rentre chez lui, il trouve une carte de Janey lui souhaitant… un joyeux Noël. Pourtant, il n’est parti que quinze jours, en plein mois d’août.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Confrérie

L’atmosphère étrange du premier tome se confirme largement ici, et ce dès les premières pages. Le récit d’Alex, qui revient sur sa mésaventure au cœur de la campagne anglaise, donne le ton dès le début du livre. Ainsi, on ne pourrait pas vraiment quitter le village ? Le mystère augmente. Et Gary Spencer Millidge fait tout pour que le lecteur doute et se perde dans cette ambiance étonnante. L’exemple de la fête de Noël qui saute aux yeux d’Alex en ce mois d’août n’en est qu’un des ingrédients les plus symboliques. Mais, vous verrez aussi que certaines choses s’expliquent, permettant au lecteur de rester sur une ligne frontière entre la réalité et le fantastique.

C’est sans doute l’une des forces de la série, celle de nous faire vivre les joies et les soucis de vies en apparence banales, dans un village lui aussi anodin au premier regard, tout en glissant des faits qui frôlent l’invraisemblable. Du coup, on ne sait jamais si c’est le héros qui perd pied ou si l’étrange est une « réalité ».

Ce deuxième tome intrigue toujours autant et l’on retrouve avec plaisir les personnages dont nous avons fait connaissance précédemment. On regrettera juste une baisse de rythme, qui donne un peu moins d’intensité à la lecture que dans le premier tome. Néanmoins, petits complots, histoires cachées et jeux amoureux s’imbriquent pour nous entrainer vers un récit complexe qui prend une nouvelle tournure en fin d’album. Les dernières pages nous font comprendre que nous entrons bel et bien dans une nouvelle phase, celle d’un vrai thriller. La mort fait son entrée dans l’histoire et cela va bouleverser la vie du village. On en redemande !

Par , le

Les albums de la série STRANGEHAVEN