Strange Adventures

Dessinateurs :



Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Aventure

Comics

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9791026820178

Résumé de l'album Strange Adventures

(Strange Adventure 1 à 12 + Director's cut)
Après avoir vaincu les Pykkts sur la planète Rann, Adam Strange est devenu un héros planétaire. Momentanément de retour sur Terre pour promouvoir la sortie de son livre, le héros fait soudain face à une grosse polémique qui l'accuse d'actes de cruauté sur l'ennemi. Pour se blanchir, Strange demande à Batman de mener une enquête objective afin de savoir ce qui s'est réellement passé sur Rann. Mais le héros de Gotham, conscient de ne pouvoir être complètement impartial, délègue le tout à Mister Terrific, qui ne fait plus partie de la Ligue et qui peut donc agir en enquêteur indépendant…

Par Fredgri, le 09/05/2022

Notre avis sur l'album Strange Adventures

On l'a déjà dit, Tom King a actuellement le vent en poupe, le mois prochain va sortir Rorschach et en juillet ce sera le tour de Supergirl, Woman of Twomorrow, deux excellente mini-séries, extrêmement bien écrites !

Avec Strange Adventure, nous retrouvons le scénariste aux commandes d'un récit mélangeant action, super-héros et science-fiction. Adam Strange est un héros créé en 1958, qui s'inspirait très ouvertement des héros de pulp/Strips comme Buck Rogers, Flash Gordon ou encore John Carter. Un terrien qui se retrouve projeté sur une lointaine planète étrangère dont il devient rapidement le plus grand héros, en compagnie de sa belle princesse. King s'amuse donc avec cette base, en présentant, de façon très insistante, le personnage comme le héros ultime, pourfendeur de monstres, défenseur de Rann et symbole de vaillance. Cependant, plus on avance dans l'album, plus on se rend compte que cette image est friable, qu'elle cache de nombreux secrets, notamment sur la mort présumée de la fille du héros, la jeune Aleea !

On avance donc à taton, tout du long, en suivant deux intrigues menées en parallèle l'une de l'autre. La première, dessinée par Mitch Gerads, nous raconte les évènements présent, Adam Strange en dédicace, accusé par la polémique, demandant de l'aide à ses amis et se lançant dans le combat contre les envahisseurs. La seconde, dessinée par Evan "Doc" Shaner, nous entraîne dans le passé, lorsque les Pykkts s'attaquent à Rann, on voit Strange qui se bat, est capturé, se libère, alterne ses allers et venus entre la Terre et sa planète d'adoption et progressivement arrive au moment qui interpelle tout le monde, l'affrontement et la victoire contre l'ennemi…
King entretient l’ambiguïté, le flou, au point ou l'on se demande, sur les deux premiers tiers ou il veut en arriver. Le scénario traîne en longueur, ressasse les mêmes arguments, insiste sur le courage du héros, sur sa position, sur la cruauté des ennemis.
Et c'est ce qui est intéressant, en fait. Car Adam Strange, dans son concept reste l'archétype du héros parfait, avec son pistolet laser, avec ses fusées dans le dos il n'a juste qu'à se présenter et boom l'ennemi est vaincu, les obstacles renversés, les princesses sauvées et aimantes. Ce qui fait que finalement, ce qui est passionnant avec ces personnages extrêmement lisses c'est bien plus leur humanité, leurs failles que leur statut de héros. Et King se contente, pendant une grosse partie de l'histoire de tout axer sur le côté "héros" en rabâchant encore et encore les bases, évitant de trop creuser sa psychologie ou ses rapports avec les autres, avec sa famille plus particulièrement. Du coup, on se demande quand cela va décoller.
Quand il décide de dépasser cette image d'Epinal, de regarder Strange dans les yeux, de creuser ses failles, là ça devient plus captivant et les idées viennent toutes seules !

Il en ressort un album qui mérite que le lecteur persévère, qu'il dépasse la première moitié, car, au final, c'est une excellente surprise !

Très conseillé !

Par , le