STEAM NOIR #2 Le Coeur de cuivre

voir la série STEAM NOIR
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

EP

Genre :

Fantastique

SteamPunk

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782889320387

Résumé de l'album Le Coeur de cuivre

Une planète morcelée où il existe des plaques rocheuses qui flottent dans l'éther. Il y a eu le cadavre d'un enfant qui a disparu. Il y a eu une âme qui est sorti de l'île des morts et qui se cache quelque part depuis de longues années et avec tout cela, il existe le Coeur de cuivre qui serait la source et la clef de tout les mystères. Un trio de detectives spécialisés, faisant partie de la Ligue Léonard : Heinrich Lerchenwald, Richard Hirschman et Mme D. sont chargés d'éclaircir tout cela. Ils se sont d'ailleurs lancés sur la piste du Dr. Presteau. Mais, Lerchenwald semble prendre une autre voie...

Par Berthold, le 24/09/2017

Notre avis sur l'album Le Coeur de cuivre

Steam Noir est une étrange série.
C'est du steampunk pur jus, imaginé par Verena Klinke et Félix Mertikat.

L'intrigue est intéressante. Il y a de très bonnes idées dans cet album. Les scénaristes ont de l'imagination. Les personnages principaux ont du caractère. Eux aussi, ont de bonnes bases et sont intéressant à suivre. Les trois ont leur propres personnalités: Mme D., Lerchenwald, qui cache quelques sombres secrets et Hirschman, l'homme machine, doté d'une âme.
Et ces trois enquêteurs plongés dans une affaire assez complexe et surprenante.

Ce qui "pêche" un peu dans ce récit, c'est le rythme. Parfois, les dialogues sont un peu trop bavard et ralentissent la lecture, empêchant, à mon avis, d'entrer vraiment dans le vif du sujet.

Aux dessins, c'est pareil. Il y manque du rythme, du punch. Malgré cela, on suit quand meme avec un intêret certain le trait steampunk de l'artiste. Il aurait du aussi mettre un peu plus de lumière dans le choix des couleurs. Ces teintes peuvent nous plonger dans l'ambiance et certaines cases y gagnent en visibilité.
Par contre, les planches 46 et 47 presentent une bonne idée de mise en scène et d'utilisation des outils pour nous faire découvrir le conte d'Hirschman.

A la fin du livre, on peut trouver une interview des scénaristes, de Sammy The SCissors Redcat 7, quelques croquis de recherches avec explications et quelques dessins hommages.

Malgré ses défauts, ce second tome de Steam Noir est un bon récit qui passionnera les amateurs.

Par , le

Les albums de la série STEAM NOIR