STAR WARS #3 Episode III : la revanche des SITH

voir la série STAR WARS
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Adaptation

Science Fiction

Space Opera

Sortie :
ISBN : 2847897674

Résumé de l'album Episode III : la revanche des SITH

"C'est la guerre ! La République vacille sous les assauts du Comte Dooku, chef des Séparatistes. Les deux camps ont leur héros. Le mal lui aussi est partout.
Le Général Grievous, diabolique leader droïde, n'a pas reculé devant un raid sur la capitale de la République pour enlever le Chancelier Palpatine, chef du sénat galactique.
Tandis que l'armée des droïdes Séparatistes tente de fuir la capitale assiégée avec leur précieux otage, deux chevaliers Jedis se lancent dans une mission désespérée pour sauver le Chancelier."

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Episode III : la revanche des SITH

C'est par ces mots que débutent le tant attendu "Episode III" de la saga Star wars. Si le film est sorti en salle le 18 mai 2005, Delcourt avait , dès le 05 mai, mis en vente l'adaptation en bande déssinée du film. Je ne vais pas revenir sur l'histoire du film, tout le monde la connait ou aura vu le film d'ici là. Parlons de l'adaptation BD. L'histoire reprend assez bien le scénario de Lucas. On note quelques changements sur certaines scènes par rapport au film. Ou d'autres scènes qui sont malheureusement supprimés ou réduites car elles ne peuvent pas fonctionner en BD , tel la poursuite de Obi-Wan Kenobi sur sa monture et le général Grievous sur sa "moto-roue". D'autres scènes sont rajoutées tel la rencontre de Padmé Amidala avec le sénateur Organa et la sénatrice Mon Mathma (que l'on retrouve dans les épisodes suivants). Le dessin respecte le visage des personnages. En revanche, il reste assez dynamique, ce qui n'est toujours pas évident dans ce genre d'adaptation.
Aisni, on cite "Maitre Vos" alias Quinlan Vos ,le héros de la série "Star wars - Jedi", et on le voit aussi lors de la trahison des clones, dans la série "Clone-Wars".
Si la bande déssinée n'est pas indispensable, elle peut permettre pour les "aficionados" ou ceux qui ont aimé le film de se replonger dans l'ambiance (la musique de John Williams en moins).

Par , le

Les albums de la série STAR WARS