Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAZE

Genre :

Drame

Fiction

Manga

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782820302144

Résumé de l'album Tome 3

 
L’expédition qu’ils ont faite dans leur nouvel environnement (et ce jusqu’aux endroits où se tenaient "jadis" leurs maisons respectives) a confirmé à Sû et à ceux qui l’accompagnaient qu’ils étaient bel et bien maintenant en l’année 2060 : un cahier retrouvé chez Kiriko racontait en effet, avec dates à l’appui, les événements survenus depuis 2008 !

La confirmation que se trouver très en hauteur protégeait du "phénomène temps" allait donc de pair, et lorsque celui-ci s’est à nouveau manifesté comme seraient arrivées une pluie ou une tempête, Sû et les autres ont bien fait de se replier rapidement à l’abri, dans les hauteurs...

Pour rester en vie... Même s’il fallait alors se résigner à survivre en cette année 2060 où les animaux avaient repris certains droits, où les "frères obèses" avaient inventé un nouveau type de pouvoir, mais où Sû, aussi, avait eu l’impression le temps de quelque longues secondes de revenir (puis d’être à nouveau soustraite) à l’année 2008...
 

Par Sylvestre, le 11/11/2011

Notre avis sur l'album Tome 3

 
Dans ce tome 3, des explications viennent s’ajouter à celles qu’on avait déjà, devenant par la même occasion autant de confirmations pour les héros qu’ils ont vraiment vécu un phénomène époustouflant et ô combien angoissant. A la manière des personnages des bandes dessinées de science fiction de Leo (Les Mondes d’Aldebaran), Sû et ceux avec qui elle commence sa "nouvelle vie" partent explorer leur environnement : un territoire qui leur est familier puisqu’il sont au même endroit, sur la planète, que là où ils vivaient "avant", mais qui s’avère totalement différent de ce qu’ils connaissaient, le temps ayant entre temps fait son œuvre sur les choses...

Des mystères restent entiers (sinon magiques) pour nous autres pauvres cartésiens comme cette notion d’enfants ayant "fui le temps". D’autres viennent s’y ajouter comme cette "trébuchade" que fait Sû en 2008 alors qu’elle est en train de se faire courser par un hippopotame millésime 2060 !!! (Oui, je sais, si vous n’avez pas lu ce tome, ça peut vous paraître insensé...) Il n’empêche que ces parts de mystères sont bien amenées et la notion même du "temps" dans Sprite étant ce qu’elle est, sa cohabitation avec ces étrangetés les ferait presque passer pour des choses... normales !

Au final, le bilan est très positif : pas question de se dire que ceci ou cela est invraisemblable, on l’accepte et cela nous permet de nous laisser emporter dans la folie de cette très prenante thrill-fiction au dessin superbe dont on espère bien qu’elle continuera sur cette lancée !
 

Par , le

Les albums de la série SPRITE