SPIROU HEBDO #3798 26 janvier 2011

voir la série SPIROU HEBDO
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Humour

Jeunesse

Sortie :

Résumé de l'album 26 janvier 2011

Angoulême, c'est maintenant, le numéro de cette semaine se focalise donc sur l'évènement. A part les séries en prébub (le nouveau Esteban, Les Enfants d'ailleurs, Ralph Azham, Zombillénium) le reste met donc en scène plus ou moins lointainement le festival, ses auteurs et les lecteurs qui courent après leur dédicace. En cahier central, Dupuis s'est associé aux éditions Cornélius, afin de nous concocter un livret qui lui aussi traite de fameux festival de la BD...

Par Fredgri, le 24/01/2011

Notre avis sur l'album 26 janvier 2011

Oui, en effet, Angoulême c'est LE festival consacré à la BD principalement franco-belge. Le gros évènement qui permet de bien se rendre compte, à la fois qu'il y a malgré tout pas mal de lecteur, que l'actualité est très importante et surtout qu'il est important de se mobiliser autour de ce médium régulièrement absent des autres supports. C'est l'occasion aussi de voir comment la BD évolue, de découvrir des nouveaux outils, des séries, des petits éditeurs qui voient là la possibilité d'avoir un peu plus de visibilité. Mais c'est aussi le moment pour des hordes de fans de rencontrer leurs "idoles", de nourrir des files d'attente interminables pour une dédicace...

Dans Spirou Hebdo, et ce depuis un sacré bout de temps, il y a une série qui s'appelle "Animal Lecteur". Ici, c'est donc le bon moment pour mettre cette série de Salma et Libon en avant. Et c'est souvent assez drole, d'autant que les auteurs n'épargnent personnes, pas même eux ! On retrouve cette mise en abîme dans le livret central co-édité par les éditions Cornélius.
Assez étrangement, pour un magazine aussi "politiquement correct" que Spirou, c'est intéressant de voir justement des auteurs s'exprimer de façon assez cynique sur le monde qu'ils connaissent bien. Le constat qui en ressort, c'est avant tout celui d'un certain nombre de professionnels qui répondent à cet à priori positif que de nombreux jeunes ont "ah oui, moi je veut devenir auteurs de BD, ca doit être trop cool, on lit plein de BD, c'est notre boulot". Sans entrer dans un propos alarmiste, ils parlent aussi avec beaucoup d'humour d'un milieu professionnel pas si rose que ça.

Ce numéro pré-Angoulême est donc très sympa à lire, plein de très bonnes choses, sans pour autant être lourd. J'ai beaucoup ri en retrouvant certaines mimiques chez ces portraits de lecteurs/auteurs. C'est très justement dépeint.

Un numéro qui a des reflets d'indispensable donc !
Avec un peu de chance, Dupuis réitérera son opération de l'année dernière et offrira des numéros gratuit dans les allées du festival ! Alors sautez sur l'occasion et lisez ce numéro quand vous attendrez votre tour...

Par , le

Les albums de la série SPIROU HEBDO