SPIROU HEBDO #4298 26 aout 2020

voir la série SPIROU HEBDO
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Humour

Jeunesse

Magazine

Sortie :

Résumé de l'album 26 aout 2020

Harmony réussit à entrer en contact avec Payne qui lui explique dans quelle situation il se trouve, avec Eden… De son côté, Juliette se faufile dans une soirée assez select, grâce à son père et prend en photo des hauts dignitaires nazis qui discutent avec des responsables communistes… Ses photos font évidemment bondir le journal ou elle est stagiaire, mais mettent en danger son père… Peau d'âne parvient à revenir au château de ses parents, avec Raowl ! Toujours inquiets par la disparition de sa prof de musique, la jeune Willow, avec l'aide de Nola et ses amis, commence à chercher un peu partout dans le village…

Par Fredgri, le 29/08/2020

Notre avis sur l'album 26 aout 2020

En couverture, nous découvrons le festival Spirou qui, comme de nombreux autres évènements de ce type, a évidemment été annulé cette année ! Depuis quelques semaines, la rédaction et ses auteurs rendent hommage à toutes ces annulations en proposant des interprétations par des artistes maison ! La semaine dernière, on avait droit à des pages d'Alfred, cette semaine, c'est Nicoby qui s'y colle et nous parle donc de ce festival aux couleurs du célèbre groom !
L'idée est sympa et permet de varier les ambiances, avec des récits courts et inédits !

Sinon, nous retrouvons les prépublications habituelles. Qu'il s'agisse d'Harmony, de Mademoiselle J., de Pacific Palace, la Bête ou encore Raowl, toutes continuent leur bonhomme de chemin, mais on ne peut s'empêcher de se dire que chacune gagnera à être relue en album, permettant ainsi aux histoires de gagner en profondeur, en intensité.
Et c'est peut-être en effet ce qui ressort de ces histoires en épisodes. Pour la plupart, il s'agit de récit simplement découpés qui n'utilisent qu'assez peu cette contrainte du "chapitrage" pour travailler les effets de rebondissement. Ce qui fait qu'au final, ça n'apporte pas toujours grand chose et qu'en plus cela peut même nuir à l'impression qu'on peu en avoir globalement, comme avec Pacific Palace qui apparait plutôt fade, alors que je suis sur que lu d'un bloc, l'album en ressortira plus prenant !

Toutefois, ne nous plaignons pas, Spirou reste encore l'un des derniers survivants dans cette presse qui prend l'eau, de tous les côtés, profitons en encore pendant que c'est possible !
Donc lisez et soutenez Spirou, c'est important !

Par , le

Les albums de la série SPIROU HEBDO