SPIROU ET FANTASIO #51 Alerte aux Zorkons

voir la série SPIROU ET FANTASIO
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782800144818

Résumé de l'album Alerte aux Zorkons

Dans son "château", tranquille, le comte de Champignac prépare une énième mixture dont il a le secret, mais voilà, un visiteur pointe le bout de son nez, Zorglub. Avant que le comte n'ai pu réagir, un petit coup de zorglonde et le voilà parti chercher des champignons dans la forêt, mine de rien...
Quinze jours plus tard, de retour d'une harassante tournée promotionelle, Spirou et Fantasio reçoivent un bref coup de fil du comte: "Spirou, j'ai besoin de votre aide, il y a des monstres à Champi..."
Et voilà nos héros qui déboulent dans ce cinquante et unième album, "le pied sur le champignon", devrais-je rajouter !!!

Par Fredgri, le 27/08/2010

Notre avis sur l'album Alerte aux Zorkons

Au mois de Mai/Juin, Dupuis présentait aux journalistes un tirage très limité du prochain album de Spirou et Fantasio. Dans cet album souple nous pouvions, d'une part, voir l'évolution de l'album, car nous avions droit à des pages crayonnées, puis juste ébauchées et ensuite simplement sous la forme scénaristique. En même temps, dans le Spirou Hebdo, la prépublication commençait avec, pour la première semaine, en cadeau, un petit livret réunissant des crobars de créatures, le tout sous la forme d'un carnet d'explorateur avec des notes, des présentations etc.
Donc, en effet, le prochain album de Spirou et Fantasio se présentait, intriguant, Dupuis mettait les bouchées doubles pour accompagner cette sortie...

Je ne reviendrais pas sur le précédent passage de Morvan et Munuera, l'heure est à la nouvelle équipe et force m'est de reconnaître que je suis on ne peut plus enthousiaste en refermant la dernière page. Peut-être revient-on, en effet, à un ton plus classique, plus centré sur l'aventure, façon Franquin, certainement. Vehlmann se lâche moins qu'un Tome, il n'a pas l'envie, visiblement, de moderniser cet univers comme Morvan, néanmoins son scénario se lit d'une traite, c'est très enlevé, bien rythmé, on retrouve les éléments habituels de la série, c'est du tout bon. J'aurais peut-être tendance à lui repprocher sur ce coup là de trop jouer les bons élèves du premier rang qui régurgitent bien leur leçon, mais qui n'y mettent pas plus d'audace. On verra, au 52, s'il a l'intention d'aller plus loin et de se réaccaparer un peu plus l'univers de Spirou comme avait bien su le faire, malgré tout, Morvan.

Nous retrouvons donc Champignac, ce village et ses habitants, dans une intrigue très bien ficelée. Il y a du mystère, une montée en puissance, même si le récit pâtine un peu au milieu. Malgré tout, cela fonctionne bien, il y a suffisamment de scènes plus détendues pour équilibrer le tout. Bref, un bon album pas prise de tête avec un vague propos écolo: "A force de faire n'importe quoi avec la nature elle vous le fera payer...". Bon, ça ne mange pas de pain de répeter quelques évidences un peu redondantes comme celles là.

Graphiquement, on a un Yoann un peu différent Des géants pétrifiés, son trait s'est bien plus collé à celui de Franquin, par exemple. Mais c'est toujours aussi expressif et magnifiquement mis en scène. Spirou est réellement entre de très bonnes mains.

Vous l'avez deviné, je vous conseille cette lecture, les auteurs sont très enthousiastes, ça se voit et ils nous promettent quelques autres très bonnes choses.
Nous serons là alors !

Par , le

Les albums de la série SPIROU ET FANTASIO

Nos interviews liées

Fabien Vehlmann, scénariste de bandes dessinées

A l'occasion de la récente sortie du quatrième tome de la série Seuls (avec Gazzotti au dessin), quelques questions centrées sur son métier de scénariste de bande dessinée ont été posées à Fabien Vehlmann.

Sceneario.com : Parle nous de la conception d'un de tes albums : comment trouves-tu ta documentation, est-ce que tu envoies les pages une à une à ton dessinateur ou bien en une fois ?...
Fabien Vehlmann : La doc, je la trouve progressivement, au gré de mes lectures, de mes découvertes sur internet, etc... Et quand je pense tenir une idée, je précise mes recherches sur un sujet plus précis, souvent en allant en bibliothèque pour affiner tel ou tel point. Parallèlement, je discute beaucoup de l'histoire avec le dessinateur, pour être certain que le récit lui plaira, qu'il aura du plaisir à le dessiner : ça peut d'ailleurs orienter mes recherches de documentation [...]

Lire la suite ›