SPIRAL #3 Les liens du raisonnement

voir la série SPIRAL
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PIKA

Genre :

Ado

Manga

Policier

Sortie :
ISBN : 9782811603861

Résumé de l'album Les liens du raisonnement


Un nouveau meurtre a eu lieu, et c’est un professeur de l’établissement scolaire de Ayumu qui en a été la victime. Tout s’est passé en pleine journée, au beau milieu d’un couloir... C’est Rio, une Blade Child, qui en est l’auteure, et bien qu’elle soit nouvelle dans le "paysage" de Ayumu et Hiyono, ces derniers ont su remonter jusqu’à elle par leurs raisonnements, tout en prenant en compte ceux qu’elle a pu avoir elle, et les précautions qu’elle a pu prendre... Sur cette nouvelle affaire, l’intelligence était donc égale dans chaque camp : une confrontation directe a dû avoir lieu, une confrontation psychologique mettant à l’épreuve les nerfs des deux parties...
 

Par Sylvestre, le 01/01/2011

Notre avis sur l'album Les liens du raisonnement


A un problème succède un autre, et c’est donc un nouveau meurtre qui met à l’épreuve Ayumu et Hiyono, les deux jeunes "enquêteurs free-lance" de cette série Spiral. Ce type de surenchère est très classique dans ce genre de manga puisque c’est un moyen non seulement de donner plus de complexité à la tâche des héros mais aussi de faire intervenir de nouveaux personnages, en l’occurrence de nouveaux adversaires toujours plus coriaces que les précédents !

Voir Ayumu et Hiyono faire leur enquête a quelque chose de naïf et donc de marrant : on les voit adopter des attitudes, notamment devant leur ordinateur, qu’on a déjà vues adoptées par de nombreux personnages dans des téléfilms de résolutions d’enquêtes. Mais comme on a affaire dans Spiral à des enfants, un décalage se fait qui fera sourire les plus avertis des lecteurs téléspectateurs. D’autant que les opérations que mène Hiyono sur son écran (des tris dans une toute petite base de données) sont à la portée de tout le monde !

En même temps, ce n’est pas à des chercheurs du CNRS que s’adresse ce manga (encore qu’il ne leur soit pas interdit de la lire, hein, entendons-nous bien !) mais à des jeunes ados. Ces spectacles de fertiles réflexions que donnent les protagonistes dans l’histoire sont donc tout à fait bienvenus et en phase avec le fil conducteur. Ils sont par contre comme doublés, du fait que c’est un véritable duel de raisonnements qui a lieu entre le frère de Kiyotaka et ses ennemis les Blade Children, et qu’ainsi les idées avancées par les uns sont prises en compte par les autres sans qu’il y ait communication directe ; un peu comme lors d’une partie d’échecs où les joueurs sont obligés d’anticiper les futurs coups de l’autre... D’où ce qui pourrait ressembler à des répétitions dans les dialogues.

Mais assurément un sympathique tome, autant dans le fond que sur la forme. Avec des cadavres qui s’additionnent, comme autant de problèmes que la police peine à résoudre mais qui ont donc de quoi occuper, et c’est très bien, le jeune héros qu’on prend de plus en plus de plaisir à suivre dans ses raisonnements qui soulignent en plus que le scénariste de la série à intérêt à bien tout ficeler pour que ses calculs soient justes et que son récit reste subtilement original !
 

Par , le

Les albums de la série SPIRAL