SPIDER-MAN #100 Un jour de plus (version 1/3)

voir la série SPIDER-MAN

Résumé de l'album Un jour de plus (version 1/3)

Tante may est au plus mal dans sa chambre d'hopital et les soins risquent de couter très cher. Peter Parker, devenu fugitif, ne peut pas payer cela. Il va donc tenter le tout pout le tout et se rend à la tour des Vengeurs pour y rencontrer Tony Stark en vue de voir s'il peut aider financièrement à soigner May..
Mais la rencontre entre les deux héros débute mal...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Un jour de plus (version 1/3)

Et oui, c'est le numéro 100 de la revue Spider-Man.
Et Panini profite de l'occasion pour sortir ce numéro sous trois couvertures différentes et en cadeau, le portfolio "One more day" où vous pourrez admirer les crayonnés et les travaux de Quesada sur l'épisode 544 d'Amazing Spider-Man. Ce cadeau est vraiment un cadeau pour ceux qui apprécient de voir comment travaille un auteur ou d'admirer les planches en noir et blanc avant l'encrage. En tout cas, j'ai bien apprécié, surtout que je suis un admirateur de Quesada au dessin.
Alors, dans ce numéro 100, vous avez droit à deux épisodes de la saga One more day, qui devrait révolutionner une nouvelle fois l'univers de Spider-Man. Ces deux épisodes sont écrit par Staczynski et permettent de retrouver Joe Quesada au dessin. Il faut bien avouer que l'auteur de Ash donne le meilleur de lui-même ici. Il faut voir le combat entre Iron man et Peter Parker qui est, ma foi, assez impressionant. Ainsi que certaines scènes avec le Docteur Strange. Et là, on se dit qu'il va falloir patienter un mois de plus pour avoir la suite.
Aguirre-Sacasa conclut son passage sur Sensational Spider-Man avec ce numéro 40. Un épisode qui permet de revenir sur la vie de Peter Parker ainsi que sur son futur. Bon, là, je vous laisse le découvrir.
Clayton Crain montre son talent sur ces planches peintes. C'est quand même assez beau et stupéfiant.

Et il ne faut pas oublier les Thunderbolts où l'équipe de Norman Osborn affronte American Eagle, Steel Spider et Sepulchre.
Ellis n'y va pas de main morte dans ce récit. Les combats sont assez violents. Regardez donc comment Venom règle le compte de Steel Spider ou comment American Eagle sort vainqueur de sa bagarre contre Bullseye. Je suis resté scotché ! Deodato est vraiment l'artiste qu'il fallait à cette série.

Un numéro anniversaire, donc, à ne pas rater.

Par , le

Les albums de la série SPIDER-MAN