One more day

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Marvel Comics Group

Genre :

Action

Drame

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9780785126348

Résumé de l'album One more day

(Amazing Spider-Man 544 et 545, Sensational Spider-Man 41, Friendly neighborhood Spider-Man 24 et Marvel Spotlight: Spider-Man, One More Day/Brand New Day)
Après avoir révélé au monde sa véritable identité, Spider-Man, ou plutôt Peter Parker, voit sa vie devenir un enfer, sa famille est menacée par les tueurs du Caïd et un soir sa tante May reçoit une balle, alors qu'il se cachaient dans un motel. Plongée dans le coma, en soin intensif dans un hopital, sous une fausse identité, son destin est alors entre les mains de son neveu. Or, voilà, il va vite falloir trouver beaucoup d'argent car ces soins coutent cher. Mais, malgré Tony Stark on ne pourra pas éviter le pire... Peter et Mary-Jane vont alors devoir réfléchir à l'offre que leur fait Mephisto qui propose de sauver May, mais à quel prix...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album One more day

Voilà... Depuis un bout de temps je n'ai pas lu de comics liés à Spider-Man, je ne savais pas vraiment ec qui s'y passait, j'avais juste entendu vaguement parler de ce One More Day et des Brand New Days qui suivaient mais en quoi cela consistait-il ?
Avant tout il faut comprendre plusieurs choses, les titres de Spider-Man sont certainement, avec les X-Men les titres qui se vendent le mieux chez Marvel, ceux qui permettent de vraiment sentir les fluctuations du public, ses va et vient, de plus Peter et ses aventures ont toujours permis de fédérer un public assez jeune qui s'identifiait à ce personnage, mais voilà, depuis son mariage, depuis quelques temps l'univers de "l'araignée" devenait profondément adulte, le jeune public s'éloignait de ces titres progressivement ou tout du moins ne s'y retrouvait plus. En parallèle Joe Quesada n'approuvait pas cette histoire de mariage avec Mary Jane, un mariage qui le rendait définitivement adulte, moins prompt à l'identification, il fallait donc trouver une solution pour se débarasser de cette idée sans passer par la case divorce, un concept vraiment pas vendeur et qui risquait de plomber cet univers tout en couleur. Il fut décidé d'organiser ce One More Day, un event qui réglait sans en avoir l'air la question sous couvert de faire bouger cet univers et de prendre des risques, mais grosso modo on retourne en arrière, ni plus ni moins, sans tenir compte du travail qu'ont pu avoir fait auparavant les scénaristes autour de ces personnages... D'ailleurs Straczynski ne restera pas très longtemps sur le personnage après ce projet qui ressemble à un projet plus Quesadien qu'autre chose. Comment imposer sa vision...
Concrètement le scénario n'est qu'un prétexte, on dilue la sauce, on fait traîner l'arrivée de Mephisto sur trois parties puis soudain tout se conclue extrèmement vite. Bon, on a droit à deux interviews des auteurs en fin de volumes, des auteurs qui vantent le fait que Marvel prenne des risques, même si c'est pour s'aliéner une partie du public en retour, tant pis, faut faire avancer la machine, c'est très démago et auto-suffisant.
Néanmoins...
Néanmoins c'est très intéressant quand même, je veux dire que pour quelqu'un comme moi qui reprend tout ça c'est une bonne base pour continuer, qu'importe ce qui a précédé, on repart sur de nouvelels bases, on retrouve le Peter parker Célibataire, faisant la fête avec ses potes etc. Bon, on regrette juste, en effet, que tout ça soit si catégorique et prétexte !

Par , le