SPIDER-MAN ET LES HÉROS MARVEL #1 Dans les griffes de Wolverine

voir la série SPIDER-MAN ET LES HÉROS MARVEL
Dessinateurs :





Scénaristes :




Coloristes :




Éditions :

PANINI

Collection :

Panini Comics

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Dans les griffes de Wolverine

Panini lance une nouvelle collection de dix albums dédiés à Spider-Man, accompagnés chaque fois d’un fascicule au format comics. Chaque album est dédié à une aventure qu’a partagé l’homme araignée avec un autre héros Marvel.

Le premier de la série est le terrible Wolverine. Tous deux se retrouvent dans une île japonaise, point de départ d’un tour du Monde destiné à dénouer un terrible complot qui mettrait à mal la sécurité mondiale. Un savant s’apprêterait, en effet, à un produit autoguérisseur sur le marché noir, à base de gênes de Wolverine. Et cela tomberait forcément entre de mauvaises mains…

Le fascicule, lui, dispose d’une couverture qui va inciter tous les fans Marvel à se ruer sur ce numéro 1. On y voit, en effet, Barack Obama volant la vedette à Spider-Man. Et pour cause, vous allez y découvrir comment le super-héros va sauver la cérémonie d’investiture du nouveau président américain.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Dans les griffes de Wolverine

Maisons de la presse et librairies spécialisées voient donc débarquer une nouvelle offre de Panini Comics. Sous le blister, pour la très modique somme de 4,95 euros (prix spécial de lancement, précisons-le), l’acheteur trouvera un fascicule d’une trentaine de pages et un album de 130 pages environ, « supplément » du petit magazine.

Pour inaugurer cette nouvelle collection de dix livres dédiés à Spider-Man, Panini frappe fort côté marketing. Tout d’abord, difficile de résister à une couverture où l’on aperçoit côté-à-côte l’homme araignée et Barack Obama.

Quant à l’album, l’éditeur n’a rien laissé au hasard et a choisi Wolverine pour ouvrir le bal. Logique quand on sait que le film vient de sortir au cinéma.

L’histoire entre Spider-Man et Obama ne fait que cinq pages. Elle est parue en janvier aux USA, quelques jours avant l’investiture du nouveau président. Elle est dessinée par Todd Nauck sur un scénario de Zeb Wells. Un hommage de Marvel au chef de l’Etat qui avait avoué être un fan de Spider-Man. L’histoire, courte, mise sur l’humour, mais n’a pas grand intérêt si ce n’est d’être un clin d’œil à un événement historique. Vous me direz que ce n’est déjà pas si mal ! Le discours, en tout cas, est très patriotique, ce qui n’étonnera personne.
Suit une histoire signée Brian Michaels Bendis et Matt Wagner et tirée d’Ultimate Marvel Team-Up. Elle met en scène les Nouveaux Vengeurs faisant équipe avec les Quatre Fantastiques. Ensemble, ils vont étudier une sorte de soucoupe volante retrouvée dans un bayou de la Louisiane et resté ici depuis des siècles, visiblement. Un récit récréatif, mais loin d’être mémorable, dont la morale finale concerne l’état dans lequel nous laissons notre belle planète. Le discours est aussi subtil que le poing d’Iron-Man !

Bon, attaquons nous maintenant au plat de résistance, à savoir l’album. Il s’agit de l’histoire Deux contre le Monde entier (Spider-Man & Wolverine parus entre août et novembre 2003). Voilà nos héros lancés dans une mission dont ils ne connaissent pas encore les tenants et les aboutissants, manipulés par Nick Fury. Le duo est plutôt mouvementé et joue sur le registre de la moquerie, permanente entre Spider-Man et Wolverine. Pour tout dire, ça ressemble à une équipe de flics genre « L’Arme Fatale » en moins subtil. Les temps ont changé, le style des super-héros aussi…
Le scénario, lui, ne fait pas dans la dentelle non plus. L’heure est à l’action et les deux héros vont d’un pays à l’autre (Japon, France, Suisse…) grâce à des indices soutirés avec la délicatesse d’un Hulk.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas été convaincu par la prestation même si j’ai apprécié les graphismes, fins et modernes (bien qu’ils donnent parfois un sentiment d’inachevé). L’intrigue n’est pas des plus réussies et seul le traitement final pourra surprendre le lecteur.

Les lecteurs trouveront aussi en fin d’album une petite aventure racontant la première rencontre entre Spider-Man et Wolverine, tirée de Ultimate Marvel Team Up 1 (avril 2001). Une initiative intéressante, vu le thème du livre. Cela permettra à chacun de retrouver le contexte des Mutants décriés par la population américaine.

L’ensemble permet donc de bénéficier de quelques épisodes collectors, mais cela n’en fait pas pour autant des histoires passionnantes. Espérons que les prochains tomes seront plus intéressants. Le volume 2 accueillera Dardevil et le 3 Hulk. Dix sont prévus au total et paraitront tous en 2009.

Par , le

Les albums de la série SPIDER-MAN ET LES HÉROS MARVEL