Aporkalypse Now

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Marvel Comics Group

Genre :

Comics

Fantastique

Humour

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781302921620

Résumé de l'album Aporkalypse Now

(Spider-Ham 1 à 5)
Alors qu'ils viennent de neutraliser Moletron, les Sca-Vengers découvrent une étrange machine inter-dimensionnelle qui vient d'apparaître en plein New-Yolk et qui se met à avaler les couleurs, transformant les habitants et donc les héros qui y habitent en des versions sans âme et agressives. Contre l'avis de ses co-équipiers, Spider-Ham dérobe une sorte de montre qui abrite le Bee-Yonder et qui peut permettre de voyager entre les dimensions parallèles. Il arrive alors sur Terre-Prime, qui correspond à l'univers Marvel Classique, et demande l'aide de Spider-man pour trouver le responsable de ce chaos… !

Par Fredgri, le 10/08/2020

Notre avis sur l'album Aporkalypse Now

Il faut bien admettre que Spider-Ham c'est quand même n'importe quoi, à la base !
Une version animal cartoony de l'univers Marvel, une parodie outrancière absolument jubilatoire et bourrée d'humour !
Créé en novembre 1983, dans "Marvel Tales starring Peter Porker the spectacular Spider-Ham", par Tom de Falco et Mark Armstrong, il va malgré tout devoir attendre plus d'un an et demi pour avoir droit à sa série, dans la gamme Star Comics, la branche enfant de Marvel ! Durant les années 80 et le début des 90's il va être le héros d'une flopée de numéros et quand sa série s'arrêtera, il animera les back-up de Strange Tales jusqu'à son arrêt, ainsi que quelques What The?, tombant progressivement dans l'oubli ! Il faudra attendre le milieu des années 2000 pour d'une part voir quelques auteurs s'intéresser à nouveau à lui, même très épisodiquement, mais c'est surtout l'énorme event sur le Spider-Verse et le dessin animé qui vont définitivement le ramener au devant de la scène !

Le personnage est une version complètement immature de Spider-man, avec un bagout incessant, prenant des poses théâtrales, se donnant une importance exagérée… Et ce sont tous ces ingrédients que l'on retrouve dans cette mini-série complètement barrée ou le héros retrouve son homologue classique pour partir à la poursuite d'un ennemi qui veut anéantir la réalité de Spider-Ham !!!
Bien sur, tout ça n'est qu'un prétexte pour jouer avec la confusion et forcer les échanges entre les deux versions. Zeb Wells en rajoute des caisses avec des bulles de dialogues qui envahissent les cases, bourrées de références et de digressions qui ne font qu'étirer les scènes et le scénario qui pourtant ne manque pas d'intérêt !
Toutefois, il ne faut pas oublier qu'on est dans un comics d'humour, que le propos est très clairement de pasticher l'univers classique Marvel et Wells n'y va pas par le dos de la cuillère ! Ça n'est pas toujours très fin, c'est vrai, ça frôle même souvent l’hystérie pure et simple, malgré tout c'est rafraîchissant et je dois dire que même si ça se lit assez vite au final, on passe un bon moment !

Graphiquement, c'est du beau travail qui rompt avec le côté spécifiquement cartoon qu'on a l'habitude de voir sur cet univers. Will Robson est vraiment à l'aise avec tout ça, c'est un vrai plaisir des yeux !

Bien que cette mini-série n'annonce pas clairement une série plus longue et même si le scénario reste assez anecdotique, je croise les doigts pour que Panini traduise davantage de Spider-Ham dans le futur. Ca pourrait être sympa de le voir arriver par ici !

Par , le