SPAWN (LES CHRONIQUES DE) #23 Mars 2009

voir la série SPAWN (LES CHRONIQUES DE)
Dessinateurs :





Scénaristes :




Coloristes :



Éditions :

DELCOURT

Genre :

Comics

Horreur

Presse

Sortie :

Résumé de l'album Mars 2009

L'île de Limbo, quelque part entre la Terre et l'Après-vie.
Mammon a dévoilé son plan. Il a oeuvré pour créer le Hellspawn parfait, un super-soldat pour régner sur la Terre à ses côtés. Et ce Spawn est l'enfant qu'Al Simmons et Wanda ont eu ensemble et qu'ils ont cru mort suite à la fausse couche de Wanda. Elle se nomme Morana et pour son 18ème anniversaire, grâce aux pouvoirs du costume de Spawn, elle s'apprête à accomplir son destin.
Mais Cyan a eu une vision qui pourrait lui permettre de stopper Morana. Al doit faire appel à la Légion...

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Mars 2009

Ce numéro 23 des Chroniques de Spawn est un événement. Pour l'occasion, Delcourt propose deux couvertures différentes pour cette revue. Il faut noter que ce sont aussi les lecteurs qui ont choisi les couvertures.
Vous allez trouver les épisodes 184 et 185 de la série Spawn ainsi que le dernier épisode de la série Spawn Godslayer.

L'épisode 184 voit la fin aussi de l'équipe créative formée de David Hine et de Brian Haberlin. Au final, ils ont fait du bon boulot sur la saga que ce soit au niveau du récit ou du dessin. Leur dernier épisode est à la hauteur de ce nous en avons attendu. Les deux auteurs reviennent d'ailleurs après àa sur leur parcours sur Spawn.
Et donc l'événement est l'arrivée de la nouvelle équipe créative : au scénario, nous retrouvons Todd McFarlane himself et au dessin Whilce Portacio. Ce dernier étant un auteur de grand talent, il a su faire évoluer son style pour pouvoir mettre en images les scénarios de McFarlane. Ce nouvel épisode qui entame une nouvelle aventure est fort réussi et fort passionant et au vu de la dernière image, nous avons hâte de lire la suite.
Vous avez droit aussi à un articler concernant la nouvelle donne de Spawn écrit par Jen Cassidy accompagné de dessins inédits.
Vous trouverez aussi la deuxième partie du poster.
Par contre, Spawn Godslayer au vu du dernier épisode m'a déçu. je m'attendais à mieux. Cela avait bien débuté mais cela s'est enlisé pour finir d'une façon banale. C’est bien dommage.


Un numéro qui vaut surtout pour les deux épisodes de Spawn.

Par , le

Les albums de la série SPAWN (LES CHRONIQUES DE)