SOUVENIRS DE LA GRANDE ARMEE #3 1809, voir Vienne ou mourir

voir la série SOUVENIRS DE LA GRANDE ARMEE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Histoire et Histoires

Genre :

Historique

Sortie :
ISBN : 9782756017303

Résumé de l'album 1809, voir Vienne ou mourir

1849. Marcel Godart revient sur le lieu de la bataille d'Abensberg, lors de la campagne d'Autriche qui eu lieu en 1809. Il y a quelque chose qui s'est passé dans cet endroit, qu'il n'a toujours pas oublié et qu'il doit mener à terme aujourd'hui...
Reising, le 20 avril 1809. Le 2ème chasseur charge sur l'ennemi bavarois...

Par Berthold, le 12/06/2010

Notre avis sur l'album 1809, voir Vienne ou mourir

Souvenirs de la Grande Armée est une grande série historique, à mon goût. Nous nous replongeons dans les guerres napoléoniennes comme si nous y étions.
Et c'est pas ce tome 3 qui va contredire le fait que nous en prenons plein la vue lors de certaines scènes.

Michel Dufranne cette fois-ci va surtout nous décrire le service de santé. Nous allons suivre "le Belge" alias Marcel Godart du 2ème Chasseurs, qui participa à cette violente bataille du 20 avril 1809 où il assiste à la mort ou la perte de quelques uns de ses amis. Il y a cette scène d'ailleurs très dure où son compagnon perd sa mâchoire inférieure. D'ailleurs, nous sommes placé à hauteur d'homme au centre de la bataille. Puis, nous allons le retrouver à "l'hôpital" de campagne où il assistera à un drame. Drame qui mettra 40 ans à trouver son épilogue.

Là aussi, Dufranne et Alexander vont nous montrer comment cela se passait à cette époque. Attention, âmes sensibles s'abstenir ! Il faut voir comment on coupe un bras, comment on charcute dans la tête, bref, c'est du véridique. L'auteur va aussi nous présenter les médecins et Marie-Ange, l'infirmière. Le drame va donc se jouer devant nous, lecteurs impuissants. Dufranne maintient bien son suspense jusqu'à la fin.
Cela en fait un récit policier et historique de bonne facture.

Alexis Alexander décrit avec talent la période napoléonienne. Il nous emmène dans une machine à voyager dans le temps pour découvrir la guerre et son horreur grâce à coup de crayon. Le dessinateur est doté de talent. Ses scènes de batailles sont vraiment impressionnantes. Il fait bien aussi ressortir l'émotion de ses personnages.

Ce troisième tome est tout aussi prenant et réussi que les deux précédents. Les amateurs seront comblés devant tant de talent.
Remontez donc en selle et chargez avec ce 2ème Chasseurs dans les plaines autrichiennes !

Par , le

Les albums de la série SOUVENIRS DE LA GRANDE ARMEE

Nos interviews liées

Entretien avec Michel Dufranne, scénariste de bandes dessinées

Sceneario.com : Bonjour Michel. Peux-tu te présenter ? Nous raconter ton parcours ?
Michel Dufranne : En quelques mots-clé : belge, père d\'un jeune trollinet, presque quarante ans, psychologue de formation, et apprenti scénariste permanent depuis presqu’une décennie. Quant à mon parcours professionnel, j'ai souvent mené plusieurs activités de front (j'aime assez les semaines de 2 x 35 heures et j'ai la "chance" de dormir assez peu en me couchant tard et me levant très tôt). En vrac et en désordre : chasseur de têtes, chercheur à l'université, formateur, enseignant, conseiller municipal, chroniqueur BD en presse écrite, chroniqueur littéraire en TV, responsable de la com' interne, rédac' chef (adjoint) en presse écrite… le tout entre Bruxelles, Charleroi, Paris et Montréal. Et bien évidemment (co)scénariste de bande dessinée [...]

Lire la suite ›