SOUVENIRS DE LA GRANDE ARMEE #1 1807 - Il faut venger Austerlitz !

voir la série SOUVENIRS DE LA GRANDE ARMEE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Guerre

Historique

Policier

Sortie :
ISBN : 9782756006499

Résumé de l'album 1807 - Il faut venger Austerlitz !

Pologne - 1807.
Napoléon a lancé sa grande armée dans la campagne de Pologne. Le brigadier Godart dit "Le belge", son  ami Daney dit "Matîn" et Guillebeau, un vétéran surnommé "J'y étais" font partie du régiment du 2ème Chasseurs à cheval. Le 1er février, l'armée s'installe à  Myszyniec. Mais un soir la troupe retrouve "Austerlitz", le cheval de "J'y étais", mort et leur officier, le sous-lieutenant Beaumont a disparu. Godart et Daney vont, tout en menant les batailles et essayer d'en sortir vivant, mener leur enquête sur cette étrange affaire.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album 1807 - Il faut venger Austerlitz !

La série Souvenirs de la Grande Armée va nous replonger dans la période napoléonienne dont chaque tome sera un récit complet faisant réference à une année, et dont l'intrigue qui sera soit un fond policier, un thriller, de l'espionnage...et dont le fil conducteur sera l' Histoire.

C'est le scénariste Michel Dufranne, auteur de La Guilde, Helldorado (avec Morvan), Les Trois mousquetaires ( avec Morvan aussi), La chute du Dragon Noir qui se lance dans cette aventure en compagnie du dessinateur Alexis Alexander.
Dufranne s'inspire d'un des ses ancêtres, mort à Eylau et nommé Godard pour le personnage principal, le brigadier Godart. Plaçant donc son récit au coeur de la campagne de Pologne, il nous fait découvrir la vie de ces soldats de la Grande Armée, les batailles et en plantant au centre une intrigue policière. Les caractères de ces personnages sont bien trempés et bien définis. 

C'est un bon récit, une bonne intrigue que nous ne lâchons pas comme ça.
Alexis alexander s'en sort plutôt bien côté dessin. Il y a de très belles scènes dans ce récit. Nous notons tout de même que le détail est quand même recherché même si nous ne poussons pas à fond les recherches.

J'aime beaucoup les films, livres qui se situent dans cette période et je dois dire que cette nouvelle série me comble parfaitement. Je n'ai pas été déçu, oh non ! Et même j'en redemande.
Ah, oui, un petit bémol. Parfois, les textes sont écrits (très) petit ce qui fait que nous avons du mal à lire ces passages.
Un carnet de 8 pages se trouve dans la première édition composé de croquis et de textes relatant cette période de l' Histoire et Michel dufranne nous parle de son sujet.

Sinon, c'est une oeuvre fort réussie, fort intéressante, distrayante et instructive que je vous recommande chaudement.

Par , le

Les albums de la série SOUVENIRS DE LA GRANDE ARMEE

Nos interviews liées

Entretien avec Michel Dufranne, scénariste de bandes dessinées

Sceneario.com : Bonjour Michel. Peux-tu te présenter ? Nous raconter ton parcours ?
Michel Dufranne : En quelques mots-clé : belge, père d\'un jeune trollinet, presque quarante ans, psychologue de formation, et apprenti scénariste permanent depuis presqu’une décennie. Quant à mon parcours professionnel, j'ai souvent mené plusieurs activités de front (j'aime assez les semaines de 2 x 35 heures et j'ai la "chance" de dormir assez peu en me couchant tard et me levant très tôt). En vrac et en désordre : chasseur de têtes, chercheur à l'université, formateur, enseignant, conseiller municipal, chroniqueur BD en presse écrite, chroniqueur littéraire en TV, responsable de la com' interne, rédac' chef (adjoint) en presse écrite… le tout entre Bruxelles, Charleroi, Paris et Montréal. Et bien évidemment (co)scénariste de bande dessinée [...]

Lire la suite ›