SOUVENIRS D'UN ELFICOLOGUE #2 Balor

voir la série SOUVENIRS D'UN ELFICOLOGUE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Soleil Celtic

Genre :

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782302012387

Résumé de l'album Balor

Cette nuit là, dans une ferme éloignée.
Le fermier se réveille à cause d'un bruit provenant de l'étable. Sortant avec son fusil, il va se retrouver face à une vision cauchemardesque : une créature diabolique est en train de se nourrir de la vache. Malheureusement, l'homme n'aura pas vraiment le temps de réagir : il sera mis en pièces rapidement !

Le jour s'est levé sur le Mont St-Michel. Au "Poulet et Lard", Paul Laforêt et ses deux compagnons continuent d'apaiser leur soif en buvant quelques bouteilles d'alcool. Paul a du mal à tenir le rythme. Il sort prendre l'air mais va avoir une vision : trois feys vont venir lui parler. Paul tente de lutter contre cette vision. Malheureusement, il faudra qu'il se rende à l'évidence : il a un don et va devoir suivre son destin....

 

Par Berthold, le 06/12/2010

Notre avis sur l'album Balor

La collection Soleil Celtic s'est enrichie d'une série qui, avec ce deuxième tome, semble d'ailleurs tenir ses promesses, et sera parmi l'une des plus originales dans le genre.
Ce second volume intitulé Balor, va nous en apprendre un peu plus sur cette "créature" justement, mais aussi va nous dévoiler quelques petites révélations concernant notre héros Paul. 
Thierry Gloris renouvelle une nouvelle fois le genre policier avec ce duo de journalistes, Laforêt et Albin, qui vont se retrouver à enquêter sur des meurtres horribles. Paul va aussi découvrir ce que cache le Mont St-Michel et que peu de gens peuvent voir : un autre monde lié à la forteresse. Paul ne sera donc pas au bout de ses surprises. Il apprendra aussi qu'il lui faudra combattre Balor, la créature maléfique. Vous verrez que même s'il ne le veut pas, son destin le rattrapera.
Le scénariste fait monter la tension et maintient le suspense jusqu'au bout (d'ailleurs, il vous tardera de lire le prochain tome dès que vous aurez refermé celui-là).
Il y distille quelques touches d'humour qui dédramatise certaines scènes assez dures et rudes.

Jean Paul Bordier a un bon coup de crayon. Son style correspond bien à ce genre de récit. Malgré une ou deux erreurs dans certaines cases, le lecteur appréciera son trait, sa mise en scène et son dynamisme. Le lecteur et l'amateur apprécieront d'ailleurs de très belles pages assez surprenantes ou même impressionnantes !
Tout cela est servi par les très belles couleurs de Christophe Lacroix.

Souvenirs d'un elficologue est une série "fantastico-policière" qui saura vous séduire et vous fera découvrir le Mont St-Michel sous un autre jour.

 

Par , le

Les albums de la série SOUVENIRS D'UN ELFICOLOGUE

Nos interviews liées

Souvenirs d'un Elficologe par Thierry Gloris, scénariste.

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce début d’année 2009 est très chargé pour toi. : en janvier, Saint-Germain (chez glénat), en février le troisième et dernier tome du Codex Angelique puis, pour le mois de marc , Souvenirs d’un elficologue chez Soleil. Les hasards du calendrier, me diras tu. Mais intéressons nous donc à Souvenirs d’un elficologue, ta nouvelle série chez Soleil Celtic. Peux-tu nous en faire un pitch rapide ? Nous presenter le départ de cette série ?
Thierry Gloris : Le monde celtique et ses légendes n’est guère accessible pour le non initié : Korrigans, ondine, feys, cromlech… Tout un univers à apprivoiser si l’on n’est pas né dedans. Il n’existe pas de bible, ni de dogmes prédéfinis. Le « celtisme » forme un corpus disparate formé de bribes d’anciens poèmes épiques chantés et d’ajouts plus ou moins heureux issus des contes retransmis oralement lors des veillées des siècles passés [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Jean-Paul Bordier

SCENEARIO : Bonjour Jean-Paul. Ce mois de mars 2009 voit la sortie de Souvenirs d’un elficologue dont le scénario est signé Thierry Gloris. Comment en es tu venu à la bande dessinée ? Comment as-tu rencontré le scénariste et comment as-tu accepté cette histoire et collaboré avec Thierry Gloris ?
Jean-Paul Bordier : Aussi loin que je me souvienne j'ai toujours voulu raconter des histoires aux gens, tout petit je montais des mini-spectacles avec des décors en cartons, je reproduisais en BD les histoires farfelues inventées la journée lorsque je jouais dans les bois avec mes cousins, je ne m'endormais jamais sans lire quelques pages d' Astérix même si c'était pour la 30ème fois!! Avec mes cinq grands frères et soeurs, j'ai baigné dans un climat très créatif à la maison, chacun m'apportant une influence, l'un adorait les westerns, l'autre les films de science fiction, etc [...]

Lire la suite ›

Les secrets de Saint-Germain

Sceneario.com : Bonjour Thierry. Ce mois de janvier 2009 voit apparaître un nouvel héros et une nouvelle série dans le monde de la bande dessinée : Saint-Germain. Œuvre qui se situe sous le règne de Louis XV. Peux tu nous présenter ce nouveau héros ? Ainsi que ses compagnons ?
Thierry Gloris : Maximilien Dubet de Mondou, dit « Le comte de Saint Germain » est un personnage ambigu, qui travaille en tant qu’agent secret pour Louis XV mais poursuit simultanément ses propres objectifs. Ses origines sont nébuleuses, ses motivations mystérieuses. Ceci étant dit, il est un archétype du héros positif et pragmatique. Jamais pris à court d’humour, il préfère rire de la mort plutôt que de la craindre. Nous verrons au fur et à mesure des épisodes qu’un tel tempérament n’est pas inné mais s’est construit sur de nombreux drames personnels [...]

Lire la suite ›

Thierry GLORIS & Mikael BOURGOIN pour Le Codex Angélique tome 2

SCENEARIO : Bonjour Thierry. Bonjour Mikaël 
Pouvez-vous faire une présentation de Thierry Gloris et de Mikaël Bourgoin pour les internautes : sur votre parcours avant la publication de votre première BD Le Codex Angélique ?

Thierry Gloris : J’ai commencé par des études d’histoire que j’ai poussées jusqu’au DEA, puis je suis passé par une licence de communication. Avant de me lancer sur la voie logique du CAPES pour devenir professeur, j’ai réfléchi à ce que je voulais faire et je me suis rendu compte que ce qui m’importait le plus n’était pas l’histoire mais raconter DES histoires. J’ai alors commencé, avec un ami qui faisait les Beaux-Arts, à monter des projets pour l’édition. J’ai progressivement rencontré de nouvelles personnes (professionnels, dessinateurs amateurs, éditeurs…) qui m’ont orienté, critiqué, et j’ai dû prendre mon bâton de pèlerin car le chemin allait être long avant de décrocher le saint Graal du premier contrat [...]

Lire la suite ›