Sourire 58

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Anspach

Genre :

Espionnage

Historique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782960210408

Résumé de l'album Sourire 58

En 1958, Kathleen Van Overstraeten est engagée comme hôtesse d'accueil pour l'exposition universelle qui se déroule à Bruxelles. La jeune femme se retrouve bien malgré elle mêlée à une succession d'évènements qui incluent des œuvres d'Art dérobées, des attentats et des vols de documents secrets. Elle tente alors de dénouer ce sac de nœuds qui met en péril son travail, voir même sa vie, ainsi l'équilibre des rapports entre les États Unis et la Russie...

Par Fredgri, le 08/04/2018

Notre avis sur l'album Sourire 58

Le 17 Avril sonne les 60 ans de l'Exposition Universelle de 58, ainsi que de l'Atomium qui surplombe Bruxelles. Il s'agit donc ici de leur rendre hommage tout en animant un récit captivant qui permet à l'héroïne de nous guider à travers pas mal de lieux marquants de cette fameuse Exposition.

Et même s'il s'agit d'un prétexte ouvertement affiché comme tel, le scénario de Patrick Weber n'est à aucun moment cantonné à une simple visite, bien au contraire. On nous offre ici un thriller d'espionnage très efficacement rythmé, avec une belle héroïne qui, bien que commençant assez naïvement, prend progressivement du poil de la bête pour finalement arriver à tirer très adroitement son épingle du jeu !
Et c'est ce que j'ai bien aimé dans cette histoire et dans ce personnage. En débutant cette lecture on peu s'imaginer avoir droit à un album quelque peu linéaire et une héroïne lisse. Mais petit à petit l'ensemble gagne en texture, en personnalité, magnifiquement accompagné par un dessin ligne clair de toute beauté qui rappelle agréablement les ambiances 50's.

On sent qu'il y a aussi un très gros travail de documentation derrière ce projet. Beaucoup de photos, de témoignages... On peut le découvrir plus complètement par le biais du dossier en fin d'album qui revient sur le contexte, sur la mémoire collective et sur cet intrigant Atomium (que je rêve de venir visiter un jour d'ailleurs !!!) qui accompagne presque chaque planche !

Alors ne passez pas à côté de cet album qui passe malheureusement trop inaperçu dans les différentes librairies et c'est bien dommage, car vous passeriez à côté d'une histoire très efficace et donc d'un bon moment de lecture !

Très conseillé (en plus, je ne dois pas oublier de mentionner la très belle couverture mise en couleur par l'excellente Bérengère Marquebreucq, un régal pour les yeux !)

Par , le