SORCELLERIES #1 Le ballet des mémés

voir la série SORCELLERIES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Fantastique

Humour

Sortie :
ISBN : 9782205060058

Résumé de l'album Le ballet des mémés

Même si de nos jours on oublie un tantinet les fées et les sorcières, il faut savoir qu'elles vivent dans des mondes voisins. Mais leur relation de voisinage est un peu houleuse.
Un jour, une petite fée, encore insouciante prend la poudre d'escampette et va rendre visite aux sorcières voisines : Brygia, Sortilega et Febris. Cette disparition est vécue comme une catastrophe dans le monde des fées. Même avec le retour de leur nièce adorée : Panacea, contaminée par le monde moderne des humains, les trois sorcières en mal d'héritière, prennent la petite fée sous leurs ailes et décident de lui donner une parfaite éducation de sorcière.

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album Le ballet des mémés

Voici une petite histoire de conte de fées bien originale et très amusante à la fois. Teresa Valtero et Juanjo Guarnido nous dépeignent un univers enfantin. Cela donne une sorte d'auberge espagnole où toutes les recettes connues se mêlent, mais cela donne surtout un univers burlesque à souhait.
Côté dessin, on voit le nom de Guarnido et je suis sûr que votre intérêt commence à s'éveiller. Malheureusement, pour les fans des aventures animalières dont est plus coutumier le dessinateur, ils seront déçus. D'une part, Guarnido abandonne son style animalier pour une approche semi réaliste avec des formes tout en rondeur et en douceur. D'autre part, il délaisse aussi sur cet album sa mise en couleur directe par une colorisation plus classique. Le résultat sans être suprenant est toutefois très distrayant et soutient parfaitement le propos de ce conte de fée moderne. Avec cette nouvelle série, Guarnido montre qu'il sait faire autre chose que Blacksad, et son passage par l'école Disney transparait beaucoup plus dans celle-ci, mais il montre ici qu'il sait aussi faire du "gros nez" et du dessin humoristique.
Ainsi, Sorcelleries est une petite série amusante et distrayante et introduit de fort belle manière un univers féérique différent de ce que l'on a l'habitude de lire. Un univers où pour faire simple, tout est gris. Un univers sans vrai méchant et sans vrai gentil.

Par , le

Après 3 tomes sur la série "Blacksad", Guarnido change totalement de registre avec cette nouvelle série "Sorcelleries".
Cela risque d'en surprendre plus d'un. Et d'en décevoir beaucoup. Et ces derniers auront tort car ils passeraient à côté de quelque chose de vraiment différent, de frais, d'amusant, bref, une agréable surprise.
Sur un bon scénario de Térésa Valero, Guarnido imagine un univers totalement loufoque. Cette famille de sorcières m'a vraiment fait tordre de rire. Mais les personnages qui m'ont beaucoup plu sont le chat (irrésistible), le crapaud et Hécate la fille gothique.
De plus, le dessianteur s'amuse à mettre plein de références dans les pages de cet album : voyez Michael jackson dans Thriller ou bien Freddy Krueger, la momie, etc.. et ce qui m'a beaucoup fait rire : le "Salvatore", personnage joué par Ron Perlman dans Le nom de la Rose d'Annaud. Impayable !!
Bref, ce premier tome annonce une série amusante, inratable pour tous les goûts et pour un public familial.
A ne pas manquer !!!

Par , le

Les albums de la série SORCELLERIES

Nos interviews liées

Curiosity Shop

Sceneario.com : En commençant la lecture de ce premier album, on se rend compte que le scénario ne se contente pas juste de nous raconter les aventures d'une jeune fille téméraire, vous avez énormément travaillé le cadre historique avec cette conscience juive, par exemple. Quelles étaient les intentions de ce projet quand vous l'avez élaboré à la base ?
Teresa Valero (scénariste): Ma première idée était de faire une série bd autour d'une bande de contrebandiers d'art et d'antiquités. Je voulais en profiter pour faire un peu "d'investigation historique" au travers de tous les objets pour lesquels ces aventuriers pourraient se battre au cours de leurs affaires. Au long d'une des nos premières conversations, Montse a eu l'idée de situer l'action de "Curiosity Shop" autour des années vingt, ce que j'ai trouvé être un défi fascinant qui pourrait nous permettre de raconter en parallèle l'histoire cachée dans les objets anciens et oubliés, l'histoire personnelle d'une femme née avec le siècle, et finalement l'Histoire de cette période pleine de merveilles et d'horreurs qu'a été le XXe siècle [...]

Lire la suite ›

Interview de J. GUARNIDO pour SORCELLERIES

Sceneario.com : Bonjour, et merci du temps que vous nous accordez pour cette interview. Peut-être pourriez-vous vous présenter pour les internautes et présenter votre parcours avant que l’on aborde votre nouvelle série ?
Juanjo Guarnido : Je m’appelle Juanjo GUARNIDO, je suis espagnol. J’ai travaillé longtemps dans le dessin animé, notamment chez Walt Disney. J’ai commencé ma carrière dans la bande dessinée avec la série Blacksad qui comporte trois tomes pour le moment. Je démarre une nouvelle série qui s’appelle Sorcelleries, qui s’adresse plus aux enfants mais qui reste tout public. Sceneario.com : Comment vous est venue l’idée de ce projet Sorcelleries ?
Juanjo Guarnido : J’avais envie de faire quelque chose pour les enfants, notamment pour mes propres enfants, puisqu’ils ne lisent pas mon autre bande dessinée adulte [...]

Lire la suite ›

des auteurs de BLACKSAD chez Dargaud

SCENEARIO.COM: Bonjour à tous les deux.
SCENEARIO.COM: Blacksad a eu un énorme succès, comment l'expliquez vous ?

Juan DIAZ CANALES: C’est vraiment difficile à expliquer. On ne sait pas pourquoi certaines BDs deviennent un succès et d’autres non. En fait, nous n’avons aucune formule magique pour faire réussir un album. La seule formule qu’on utilise, c’est travailler beaucoup! Il faut se rappeller que tous les deux, nous ne sommes que des débutants dans ce metier.

SCENEARIO.COM: Le 2° tome sort le 22 mars, le temps entre les 2 tomes a été assez long, vous aviez d'autres travaux ?

Juanjo GUARNIDO: Oui, on travaille tous les deux à plein temps dans le domaine du dessin animé, ce qui nous laisse seulement notre soi-disant “temps libre” pour Blacksad, on espère que les lecteurs impatients prendront ça en compte…

SCENEARIO.COM: Avez vous été inspirés par la littérature française, notamment par des auteurs comme Simenon ou des héros comme Nestor Burma, pour la réalisation de "Blacksad" ?

Juan DIAZ CANALES: Je dois avouer que je n’ai jamais lu Simenon (j’espere regler ça bientôt!) [...]

Lire la suite ›