Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

ANKAMA

Genre :

Fantastique

Fiction

Manga

Sortie :
ISBN : 9782359101898

Résumé de l'album Tome 4

 
Soil Newtown est perturbée par des phénomènes de plus en plus extravagants, mais ceux-ci ne jouent pas forcément en faveur de la thèse extra-terrestre. D’autant plus qu’à avoir choisi de surveiller la ville de nuit, le lieutenant Onoda et le policier Katakuri ont découvert que des enfants semblaient jouer un rôle dans tout ce cirque. Il n’empêche qu’on imagine mal ces enfants être à l’origine de changements comme l’apparition de ces amas d’immondices et de boue aux carrefours de la ville ! Et à plus forte raison lorsque, comme certains, on a vécu le phénomène de "distorsion"...
 

Par Sylvestre, le 22/07/2011

Notre avis sur l'album Tome 4

 
En faisant du début de ce quatrième volume de la série Soil un catalogue de phénomènes extraordinaires et de manifestations aberrantes, le mangaka Atsushi Kaneko tend à faire de nous, lecteurs... des habitants de Soil Newtown ! En effet, si jusque là on regardait avec une certaine distance les manifestations extraordinaires qui touchent la ville de Soil Newtown dans cette fiction, on est surpris par chaque nouvelle trouvaille de l’auteur et on se surprend à appréhender les bizarreries à venir... Et comme les habitants, on est désarmés : aucune piste encore n’est à privilégier.

Et à chaque piste s’en ajoutent d’autres. Or, ce quatrième volume du manga en est riche : on y est témoin de moult apparitions anormales, on assiste plusieurs fois à l’étrange phénomène de distorsion qui, tout étrange qu’il soit, s’impose comme un indice des plus concrets pour la compréhension de la situation... On est subjugués par ces réunions d’enfants masqués (hypnotisés ? manipulés ?), on s’interroge sur ce qui arrive à Yokoi, on se laisse conter l’ancienne histoire locale de l’assassin au bandeau noir et garde derrière l’oreille cette notion de fissure entre deux mondes...

Alors oui, vous voyez : des pistes, on en a ! Mais elles semblent toutes aussi farfelues les unes que les autres et ne présentent pas, a priori, de lien les unes avec les autres, donc on surnage dans le mystère du récit, ravis de se laisser malmener par les originales idées d’un scénariste-dessinateur et en même temps avides de prolonger l’expérience !

Labyrinthique, kafkaïenne, folle... Soil reste impénétrable. Au bout de quatre tomes, l’absence de solide début de solution pourrait lasser, mais il n’en est rien : l’auteur sait amener ses idées et doser ce qu’il apporte au récit pour conserver à son manga tout son pouvoir de fascination.

Bravo ! Et merci aux éditions Ankama chez qui cette série est à découvrir et à suivre.
 

Par , le

Les albums de la série SOIL