Snegurochka

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Drame

Historique

Manga

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 9782203096523

Résumé de l'album Snegurochka

URSS, 1933. Staline dirige le pays d'une main de fer. La Russie vient de connaitre des bouleversements incroyables et brutaux.
Au bord d'un lac de Carélie, Belka, une jeune fille, dans un fauteuil roulant, et son domestique, regardent une datcha qui a du appartenir à une famille d'aristocrates. Ils vont bientôt s'y installer, ils semblent chercher quelque chose à l'interieur. Sauf que le Parti et l'OGPU, envoyent un de leurs agents pour les arrêter. Belka n'apprécie pas la façon dont on traite son "domestique" Schenok, qui est torturé. Elle demande à le voir pour le soigner. Ils partagent un lourd secret. Pour les surveiller, l'OGPU demande au camarade Mikhalkov de les garder à son service comme employés de maison. Belka connait alors l'humiliation, mais elle n'a pas d'autres choix que d'accepter pour parvenir à la réponse qu'elle recherche...

Par Berthold, le 29/03/2016

Notre avis sur l'album Snegurochka

Hiroaki Samura est l'auteur de L'Habitant de l'Infini. Il a impressionné de nombreux lecteurs par son style et son coup de crayon.
Avec Snegurotchka, Samura revient dans un manga historique, mais cette fois-ci, il nous entraine dans l'URSS des années 1930.

Avec cet album, il nous surprend avec ce récit où nous suivons deux jeunes gens dont une jeune fille infirme, Belka, et un jeune homme borgne, Schenok, en quête d'un secret qui concerne leur identité, leur héritage. Petit à petit, Samura dévoile quelques pans du passé de ces deux personnages. Nous apprenons ainsi comment Belka a perdu l'usage de ses jambes et pourquoi Schenok est borgne. Nous découvrirons le vrai lien entre eux deux.
Mais Samura nous montre la dureté, les sévices que subissent les deux jeunes gens face au camarade Mikhalkov. Samura met en scène des scènes dures, fortes, choquantes et marquantes avec la jeune fille. On comprend aussi qu'elle est prête à tout pour apprendre la vérité. Même dans un camp de prisonniers, elle fera tout pour sauver Schenok.
Le final de ce livre est réussi. Après nous avoir tenu en haleine durant plus de deux cents pages, la vérité est enfin là. Et forcement, le lecteur n'en revient pas.

Le dessin de Samura est toujours autant magnifique. Il donne de la force à son graphisme. Son style marque les esprits. Il nous colle dans une ambiance gothique, fantastique par moment. Il fait sentir les sentiments et les émotions de ses personnages. Il faut aussi souligner le rythme réussi de ce récit.

Snegurochka est une lecture forte que je vous invite à vite découvrir. Samura signe là un album d'une rare puissance émotionnelle et une belle représentation de l'URSS de l'entre deux-guerres.
Un thriller politique d'une beauté froide qui ne nous laisse pas de glace !
L'un des coups de coeur du mois !

 

Par , le