La main de Caïn

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Contrebande

Genre :

Action

Anticipation

Espionnage

Sortie :
ISBN : 9782756000824

Résumé de l'album La main de Caïn

Londres, dans une autre réalité.
Rupert Cain est un assassin au service d'un gouvernement, il tue ceux qu'on lui désigne, ne cherche pas à en savoir plus, mais, un jour, il découvre que son ancien mentor, le père de son ex, a lui aussi été tué par un autre "agent" du gouvernement. Il va donc essayer de tirer cette histoire au clair, allant de plein fouet dans cette réalité sombre, pleine de manipulations, de groupuscules secrets, il va ainsi se rendre compte combien sa vision des choses est tronquée...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album La main de Caïn

On peut avoir le sentiment, à un moment donné, en commençant cet album que tout ça va être compliqué, qu'on va se perdre dans des magouilles gouvernementales, et même si c'est quand même un peu ça tout est devient assez limpide, ou tout du moins assez facile à suivre. Par contre, on vire rapidement à la caricature, les personnages, à part le "héros", s'enferment dans des schémas immuables, les membres de gouvernements restent des parfaits salauds manipulateurs et cyniques, les tueurs sont insensibles et froids et les terroristes sont très cons, bref, mise à part cette façon de stygmatiser le scénario est aussi assez habile et réellement plein de surprise. De Campi, commençant avec cette album sa jeune carrière, nous démontre alors qu'elle est une scénariste assez douée, à surveiller de toute urgence !
Mais l'autre surprise de cet album c'est le retour de Igor Kordey, banni par Marvel, et depuis, réfugié chez Delcourt (pour notre plus grand plaisir) cet auteur surproductif a un style très vif, très rapide, pouvant parfois donner l'impression d'être un brin baclé, mais en fait bourré de cette énergie qui dynamise chacune de ses planches. Bon, ok je suis un fan, ok je ne suis pas objectif mais c'est véritablement un plaisir de retrouver cet auteur chez nous !
Smoke est donc un album un brin atypique, entre V pour Vendetta et les films d'actions d'espionnage américains.
Un vrai bonheur de lecture !

Par , le