SLHOKA #9 Les deux Roynes

voir la série SLHOKA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302046535

Résumé de l'album Les deux Roynes

Dans leur engin volant okrane, la princesse zéide Eckre, la wowoumancienne des basboues M'ma Bay et le bayan Krk se préparent à franchir les grandes murailles d’Ankhr. Slhoka, coincé dans le Jaïpurna après avoir acquis le pouvoir ultime et en lien avec l’héritière de la Trilicht grâce à l’épingle, tente d’éduquer cette dernière au pouvoir qui l’habite tout en espérant récupérer son corps volé par Shany. Après une entrée fracassante dans la cité, le trio est accueilli manu militari par la soldatesque à la solde de l’Impériaz. Eckre, toujours sous l’emprise de Slhoka engage le combat contre un monstre armé qui se révèle être le Kraal, ancien compagnon d’équipée. A force de palabres, elle parvient à retourner le massif personnage qui, tout en engageant son armée, fond vers les lieux où se trouve Shany. Mais cette dernière n’a pas dit son dernier mot et se prépare à engager les hostilités pour détruire Slhoka. Eu égard aux combats titanesques qui s’annoncent, celui-ci pourra-t-il reprendre possession de son corps surtout que l’épingle est encore appelée à changer d’hôte ? Et pour quels effets ?

Par Phibes, le 02/04/2018

Notre avis sur l'album Les deux Roynes

Lors du précédent épisode, la destination des trois compagnons d’infortunes ayant un lien avec Slhoka le tout puissant prisonnier au paradis des dieux était révélée et la question qui se posait in fine par l’intermédiaire d’Eckre était de savoir ce que le trio allait trouver en la cité d’Ankhr.

La réponse nous est donc donnée en ce 9ème épisode. Slhoka, pauvre victime indirecte de son combat contre Ishtor, se doit, par l’intermédiaire de ses partenaires, d’engager une fois de plus son pouvoir contre celle qui l’a trahi à savoir Shany. Comme il se doit, la quête vindicative qui nous est contée ne manquera pas de satisfaire les inconditionnels de cette saga. En effet, Ulrig Gooderidge a décidé « d’énergiser » une fois encore son aventure dans une série d’actions hors normes. Les scènes de combats sont pléthores et dynamisent à outrance cette équipée via un face-à-face que l’on pressentait antérieurement.

Cet épisode se veut donc pour le moins efficace dans la gestion des affrontements, ne laissant aucune place à des temps morts. Certes, l’intrigue avance à petits pas mais fait jaillir de nouvelles entités fantastiques (la Royne) et semble nous préparer à un ultime combat que l’on pressent exceptionnel. Il permet également de remettre enfin sur le tapis des hostilités les anciens équipiers de Slhoka qui précédemment avaient été pris à parti par la sinistre Ishtor.

La partie graphique se veut réellement dynamisante. L’on concèdera que Ceyles est vraiment à l’aise dans cet univers exotique et qu’il prend un réel plaisir à illustrer ce dernier dans des proportions électrisantes hors du commun. Son trait se révèle dans une netteté remarquable et, grâce à une très bonne gestion du mouvement, apporte une dynamique non négligeable. Appuyé par son scénariste, l’artiste fait preuve d’une créativité qui se veut impressionnante et qui a tout pour dépayser.

Un 9ème tome débordant d’énergie qui nous prépare à un nouvel affrontement perceptiblement fracassant, peut-être le dernier ?

Par , le

Les albums de la série SLHOKA