SLHOKA #10 Le dernier gardien

voir la série SLHOKA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302052055

Résumé de l'album Le dernier gardien

La cité d’Ankhr est en grand danger et les sœurs de la Guilde le ressentent d’autant plus que leurs travaux souterrains sont également menacés. Sachant qu’il n’est pas possible de composer avec Shani, le démon qui habite le corps de Slhoka et qui fait régner la terreur dans les quartiers, elles cherchent du soutien pour contrecarrer leur adversaire. Pour ce faire, tout en manipulant le Kraal, elles décident de faire appel aux compagnons de l’ancien pilote okrane qui ont débarqué bruyamment dans la ville et qui portent avec eux le pouvoir suprême manipulé par l’esprit de Shloka. Pendant ce temps, alors que la sorcière M'ma Bay, à nouveau porteuse de l’épingle, s’est métamorphosée en royne et provoque de gros dégâts dans les rues d’Ankhr, Slhoka essaye de la raisonner mais en pure perte. De son côté, la princesse Eckre a pu délivrer Swendai retenue dans un caisson d’hibernation. Ensemble, les deux jeunes femmes tentent de rejoindre Slhoka et son hôte. Par ailleurs, le bayan Krk, voyant les agissements douloureux de M’ma Bay, décide de lui reprendre l’épingle et pour cela va devoir jouer finement avec Shany. Un dernier affrontement se dessine !

Par Phibes, le 04/04/2018

Notre avis sur l'album Le dernier gardien

Ce dixième tome signe la fin du deuxième cycle des aventures énergisantes de l’ancien pilote okrane devenu par la force du destin détenteur du pouvoir suprême et utilisateur malheureux de ce dernier par hôte interposé. Nous le retrouvons donc prêt en découdre, après que ce dernier nous ait donné dans l’épisode précédent quelques signes encourageants de revanche destructrice sur son adversaire ailé.

Force est de constater que cet opus tient toutes ses promesses dans le sens qu’il permet enfin de mettre définitivement un point final sur l’affrontement entre Slhoka et Shany. Considérant la situation très ambiguë de l’okrane, c’est son esprit qui, à la faveur d’un porteur transformé de plus en plus enclin à asseoir sa puissance, va se retrouver au centre d’un affrontement démesuré.

De fait, à partir de la tentative de rébellion des Sœurs de la Guilde, les recherches conjuguées d’Eckre, Swendai et Krk, la marche mortelle et émancipatrice de M’ma Bay et l’intervention de Shany, le récit trouve enfin le moyen de faire converger adroitement tout ce petit monde vers un seul endroit (le Dôme) afin d’y faire aboutir l’aventure qui nous tient en haleine depuis 6 tomes. Comme il se doit, au vu des aptitudes hors normes des deux êtres divins et de la force issue de la mutation de la wowoumancienne, la conjonction du trio à laquelle on nous préparait atteint des niveaux d’énergie impressionnants et nous offre par ce biais une bien belle séquence de destruction et même d’émotion, juste ce qu’il faut pour titiller notre sensibilité.

Ceyles peut se targuer de bénéficier d’une maîtrise de sa palette graphique tant les effets qu’il emploie sont énergisants. D’une netteté profitable et d’une restitution soignée, son dessin maintient pleinement l’intérêt de cet épisode qui a également la particularité d’être magnifié par la très belle colorisation à la tonalité variable de Vincent. On saluera tout particulièrement l’esthétisme de ses décors, de ses personnages aussi, le tout dans une représentation issue d’une imagination bien féconde.

Une fin de cycle menée tambour battant qui ravira les fans de la première heure.

Par , le

Les albums de la série SLHOKA