SLHOKA #8 L'épingle des Ephémères

voir la série SLHOKA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302038363

Résumé de l'album L'épingle des Ephémères

A la suite de son combat contre la sinistre déesse Ishtor, Slhoka a acquis le pouvoir ultime mais est incapable de quitter le Jaïpurna, le royaume des dieux. Alors qu'il commence à se morfondre, il se voit bientôt happé dans les méandres et finit par se retrouver face à M'ma Bay la wowoumancienne des basboues et Krk le bayan qu'il avait quitté précédemment. Malheureusement pour lui, sa réintégration lui réserve une surprise de taille. En effet, son corps ayant été récupéré par Shany, Krk l'a, en dernier recours via une épingle magique, lié à l'esprit de M'ma Bay pourtant décédée. La cohabitation s'avère vite très difficile mais Slhoka ne peut faire autrement pour pouvoir reprendre possession de son corps. Contre la promesse de récupérer son énergie lumière, la sorcière accepte de l'entraîner sur les traces de Shany jusqu'à la cité d'Ankhr. Slhoka va-t-il enfin pouvoir arriver à ses fins ? C'est sans compter sur la rencontre d'une tierce personne disparue de la Zéïde et qui va quelque peu perturber ses plans.

Par Phibes, le 24/07/2014

Notre avis sur l'album L'épingle des Ephémères

L'aventure repart pour Slhoka, qui, après s'être mesuré spirituellement dans le Jaïpurna à l'ambitieuse déesse Ishtor et avoir acquis le pouvoir des dieux (voir tome précédent), se voit maintenant obligé, à la suite de son retour dans le monde des vivants, de courir après son corps dérobé par son ancien hôte Shany.

Ulrig Gooderidge, toujours à l'aise dans cet univers fantastique dont il est l'un des maitres d'œuvre (avec Adrien Floc'h), revient donc pour prêter main-forte à son personnage fétiche qui n'en finit pas de passer par des moments intenses. De retour parmi son monde à la faveur d'une initiative de son compagnon Krk, Slhoka pourrait, avec sa nouvelle force, courir maintenant au secours de ses amis Sven et Krall. Mais il n'en est rien puisque le scénariste a souhaité prolonger les mésaventures de ce dernier en l'empêchant de réintégrer son corps et de fait, de partir à la recherche de celui-ci, en cohabitant avec différents porteurs.

Cette suite des péripéties qui, encore une fois, nous tient bien éloigné de Sven et de Krall, se veut un tantinet statique et plutôt monotone. Les temps forts sont assez limités, laissant la place plus généralement à des échanges psychologiques verbeux entre Shloka (ou plutôt son esprit lumineux) et ses porteurs (rien à voir avec le corps-à-corps titanesque et énergétique avec Ishtor), ayant comme conséquence de noyer quelque peu l'intrigue et de minorer la partie action. De même, la pincée d''humour distillé de tant à autres via l'ancien pilote de l'Okrane et ses compagnons de route a du mal à faire sa place dans cet opus.

Dans la partie graphique, Ceyles démontre qu'il est toujours à l'aise pour animer l'univers exotique de Slhoka. Dans cet épisode, ce dernier fait preuve d'un travail plus resserré sur les expressions de ses personnages, comme Krk, M'ma Bay ou Eckre, possédé par l'esprit du héros. Le rendu pictural a du charme de par les nombreux effets et se veut magnifié par une colorisation bien agréable.

Un épisode plutôt mitigé, moins énergique que le précédent et sans grande surprise, qui tend à nous faire espérer une suite (et fin ?) plus percutante.

Par , le

Les albums de la série SLHOKA