SKY DOLL #Int. Decade 00 > 10

voir la série SKY DOLL
Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

SOLEIL

Genre :

Action

Aventure

Intégrale

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782302014893

Résumé de l'album Decade 00 > 10

(Sky Doll 1 à 3 + un prologue inédit de 10 pages, "Doll Factory", parues dans Sky Doll 0, un spin off de 12 pages inédit en France - "Heaven Doll", ainsi qu'une quarantaine de pages de galerie par des invités !)
S’apprêtant à quitter Papathea pour convoyer un mystérieux paquet vers Aqua, une planète ou vivent les derniers disciples d'Agape, la papesse hérétique, les aquariens, Roy et son camarade de route Jahu s'arrêtent pour un petite astro-lavage divinement proposé par de magnifiques Sky doll ultra sexy. Toutefois, la situation dérape et ils se retrouvent vite avec la jeune Sky Doll, Noa, sur les bras, forcés de la cacher en quittant les lieux. Sur Aqua, Roy découvre que Jahu avait une mission secrète pour la papesse Ludovique, détruire le dernier bastion des agapiens...

Par Fredgri, le 26/09/2017

Notre avis sur l'album Decade 00 > 10

Sky Doll reste, à ce jour, une série très particulière, sublime mélange entre science fiction délurée, propos extrêmement profond sur les dérives idéologiques de la religion, des médias et des grandes marques et pure aventure très enlevée ! Le tout baigné dans un graphisme rose bonbon absolument magnifique !

Parce qu'au premier abord, Sky Doll c'est surtout ce très beau dessin cartoony (les deux auteurs ont travaillé pour Disney et ça se voit !), ces couleurs qui s'affinent au fil des albums, pleine de lumière, de dégradés extrêmement fins, d'expressivité ! On dévore chaque page des yeux, on tombe sous le charme de Noa et de ses fascinante camarades... Dès les premières pages on est conquis !

Mais derrière ce filtre faussement "premier degrés" se cache une intrigue qui multiplie les pistes de lecture, qui s'interroge sur le rapport entre la religion et ses fervents adeptes, ainsi que sur les dérives qu'elle produit, mais plus globalement sur la manipulation de la masse par le pouvoir des médias, cette addiction irraisonnée qui pousse les uns et les autres à accepter tout ce qui leur est balancé au travers d'un écran.
Alors, certes, le scénario accentue tout ça, optant pour une approche assez caricaturale et outrancière, mais je trouve aussi que cela fonctionne d'autant mieux que le propos est fort et sans ambiguïté, prônant un retour à une spiritualité plus généreuse et moins calculatrice.

Dès les premières pages, nous rencontrons la belle Noa, jeune Sky Doll qui tente de s'émanciper ou en tout cas d'établir un dialogue avec celui qui les dirige, qu'on surnomme "Dieu". On comprend que contrairement à ses "copines" elle ne se semble plus se suffire de sa condition de pantin vide, sans âme, qu'au contraire, en elle semble bruler une passion qui la pousse à fuir ce monde de poupées qui épongent le pare-brise de leurs clients en se frottant lascivement contre la taule ! Petit à petit, il apparait que cette conscience qui émerge lentement la marginalise, qu'elle serait certainement bien plus importante qu'il n'y parait au premier abord !

Un scénario bourré de rebondissements, des personnages très attachants qui nous entraînent dans un univers très coloré, presque survitaminé et ultra sexy ! On plonge dans cette histoire sans se poser de question, découvrant progressivement la complexité des thèmes abordés et la profondeur du récit !

Cette petite intégrale (qui ne comprend évidemment pas le volume 4, paru ensuite, ni même les deux volumes "Sky Doll spaceship compilation" et "Lacrima Christi collection") est un pur plaisir de lecture, captivant voyage dans une science fiction décomplexée et rafraîchissante qui nous a permis de rencontrer deux auteurs qui ont marqué à leur manière le monde de la bande dessinée !

Je précise qu'en novembre 2017 paraitra une nouvelle intégrale regroupant tout les volumes de la série. Affaire à suivre donc !

Par , le

Les albums de la série SKY DOLL

Nos interviews liées

Interview d'Alessandro Barbucci et Barbara Canepa

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous passionnés pour le dessin ? Que lisiez-vous ?
Barbara : Je dessine depuis toujours...Grâce à ma mère qui , depuis que j'étais toute petite, me lisait de nombreux livres de contes illustrés et me laissait m'exprimer librement, en défigurant tous les murs de la maison avec mes " monstrueuses œuvres d'art " !! Et grâce à mon grand-père collectionneur de BD ( Gordon, Prince Vaillant, Little Nemo ...), j'ai entamé sans m'en rendre compte ma carrière d'auteur de BD ! Toute petite, je lisais les Peanuts, Quino, Mordillo et Mickey Mouse. Vers 10 ans j'ai découvert la BD japonaise avec les shojo, en même temps que les auteurs sud-américains comme H. Altuna , J. Gimenez, Trillo, Breccia, et les légendes italiennes comme M. Manara, E. Serpieri, et S. Toppi. Et j'ai eu le coup de foudre ! Mais c'était aussi en raison des thèmes très adultes que je pouvais lire dès 10-12 ans [...]

Lire la suite ›