Le silence de Malka

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Aventure

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9782203254831

Résumé de l'album Le silence de Malka

Malka, tu es une jolie petite juive, tu as ce visage qui sourit, entouré de cette tignasse rousse. Tu cours à travers champs, tu regardes ton oncle Zelik qui travaille.
Et David, et Tuve, et la boue, et cette Argentine qui t'entoure, Malka.
Ton oncle Zelik n'arrive plus trop à joindre les deux bouts, personne ne veut l'aider. Une nuit en rentrant de la ville, il a une apparition qui lui conseille de fabriquer un Golem pour l'aider aux champs...
Malka, David t'a confié ce secret, tu ne dois rien dire. Même quand tu regardes cet étranger surgit de nulle part, silencieusement.
Ne dis rien !

Par Fredgri, le 23/01/2023

Notre avis sur l'album Le silence de Malka

Pour fêter les 50 années du FIBD d'Angoulême, Casterman propose cette sélection en format réduit, avec de très beaux albums. La réduction passe assez bien, globalement. Une belle occasion pour redécouvrir ces chef d'œuvres de la BD…

Les voyages en Argentine avec Zentner et Pellejero sont si envoutants, si fascinants que je me laisse complètement subjuguer par ces couleurs, ces paroles qui viennent de la terre, du vent dans les cheveux. Pellejero possède un style qui frôle la magie pure, une virtuosité de la beauté qui transcende chaque page. Un orange par-là pour la chaleur et la passion des yeux exorbités, des ombres bleues par-ici pour ces rêves qui se lovent dans les recoins. C'est magnifique. On ne peut que tomber sous le charme, une nouvelle fois !

Dans cette histoire, je retrouve l'humilité et la gravité de ces familles qui luttent dans la boue pour échapper à l'air oppressant qui s'empresse de les comprimer. Ces familles juives russes, pour fuir les pogroms, se sont exilées en Argentine, et finalement doivent lutter contre les mêmes injustices, contre une nature parfois bien plus hostile que les hommes.
Zentner ajoute au début un long témoignage ou il explique cette Histoire, une leçon qui nous permet d'appréhender le récit bien plus directement, comprendre ces regard perdus, cette résignation, mais aussi cette lueur de liberté qui brille encore au fond de ces yeux !

J'ai donc relu cet album et j'ai retrouvé cet éblouissement de la première fois, quand je me suis laissé complètement séduire par ce "Silence de Malka", car chaque moment semble issu d'une alchimie particulière. Le scénario s'écoule parfaitement et le graphisme semble en être la continuation la plus logique !

Je ne vous en dirais pas plus, si ce n'est, n'hésitez plus, jetez vous sur ce chef d’œuvre poignant et plein de sensibilité.

Par , le

Nos interviews liées

Corto Maltese

Un entretien avec Juan Diaz Canales et Ruben Pellejero


Interviewer : Berthold
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›