SHRÖG #2 La cité des Ugöys

voir la série SHRÖG
Dessinateur :


Scénaristes :




Coloristes :



Éditions :

VENTS D'OUEST

Genre :

Action

Planet Opera

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782749302973

Résumé de l'album La cité des Ugöys

La perle du savoir est entre les mains du Consortium et cela, le gouverneur du peuple Tolgoï de Shrög et Loola Onatop ne l'entendent pas de cette oreille. Ils souhaitent que cette relique revienne dans un de leurs musées. Mais le mage-commandeur possède des éléments qui montrent que la perle est potentiellement dangereuse. Mais le fait que Loola en soit l'une des gardiennes permet de trouver un accord, et elle participera aux fouilles qui permettront de redécouvrir le Kröps des Ugöys. Une fois la rune permettant d'ouvrir la porte du temple déchiffrée, ils ne tardent pas à se mettre en route vers la cité légendaire.
Mais la confrérie des Niamo n'a pas dit son dernier mot et est prête à tout pour mettre la main sur le terrible artéfact. La cité des Ugöys qui avait disparue va revivre, mais va surtout être le théâtre d'âpres luttes...

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album La cité des Ugöys

Après avoir découvert la fameuse perle qui coûta la vie au professeur Zompal, on est proche de découvrir la puissance du peuple Ugöy et son Kröps. Ce second tome, qui voit l'équipe scénéristique s'augmenter avec la venue d'Olivier Paille (qui a déjà oeuvré avec le Campoy sur d'autres projets) nous emmène dans une aventure qui ne nous laisse très peu de moments de répis. Shrög est une histoire qui fait la part belle au genre du "planet Opera", l'action se déroulant uniquement sur une même planète. On a toujours l'impression de naviguer entre héroic fantasy et science-fiction un peu comme dans Anachron (paru chez le même éditeur). Mais ici les arcanes politiques ne sont pas le coeur de l'histoire, et sont rapidement effacées par la quête de nos héros. Héros que l'on ne connaît pas complètement et qui parviennent à avoir des petits secrets.

Quand on lit la liste des remerciement, les influences du dessin ne nous étonnent plus énormément et on est presque rassuré de voir que l'on ne s'était pas trompé en ayant fait telle ou telle hypothèse. Ainsi le personnage de Käliz semble tout droit être sorti du monde de Walt Disney, alors que Loola a un faux air d'un héroïne de J.Scott Campbell, surtout dans cette combinaison noire que l'on voit sur la couverture. Petit clin d'oeil fugace, on a l'impression de croiser au détour d'un chemin l'agent Mood de la série Arcanes (cf le Baron Fantôme) sur laquelle avait débuté Fred Campoy. Je présente mes axcuses ici car l'extrait présenté ici ne rend pas justice au travail des auteurs, car il dépeint un moment de flash back et non le récit lui-même. Ce second volume de Shrög semble plus homogène au niveau de la couleur, celle-ci se fond mieux dans les cases que dans le premier tome, où l'on avait parfois un effet de débordement, et permet de mettre en valeur le travail très détaillé sur le dessin.

La cité des Ugöys n'a pas fini de nous surprendre et ce second tome nous a surpris jusqu'à la fin avec des personnages attachants et d'autres surprenants, voire inquiétants. C'est avec une petite pointe d'anxiété que l'on attendra le troisième tome de cette épopée. Tome qui devrait achever le cycle, mais j'espère qu'il appelera une suite.

Par , le

Les albums de la série SHRÖG

Nos interviews liées

Shrog

Sceneario.com: Pouvez vous vous présenter en quelques mots pour ceux qui ne vous connaissent pas encore?
Fred CAMPOY: Bonjour, Fred CAMPOY, auteur de BD, 32 ans, Palois. Je dessine depuis tout petit et je l'espère pour longtemps. J'ai passé un Bac D (Biologie) en 91 puis j'ai été élève aux beaux-arts pendant 2 ans. Je voulais entrer à l'école d'Angoulême à l'époque mais je n'ai pas été pris. On a donc, Roland PIGNAULT et moi-même, monté un atelier de dessin pour pouvoir commencer notre vie de dessinateur professionnel. Puis après quelques temps de « galères », les rencontres fortes ont eu lieu au Festival d'Angoulême avec Olivier VATINE, Régis LOISEL, Thierry CAILLETEAU.et Guy DELCOURT.

Sceneario.com: On vous connaît sur deux autres séries, Little Big Joe et Arcanes, pourquoi être partit sur de l'héroïc Fantasy?
Fred CAMPOY: Ce n'est pas à proprement parlé de l'héroic Fantasy mais plutôt de la Science-Fantasy : mélange de SF et d'héroic Fantasy [...]

Lire la suite ›