SHOWCASE PRESENTS : DIAL H FOR HERO #1 Dial H for HERO

voir la série SHOWCASE PRESENTS: DIAL H FOR HERO
Dessinateurs :




Scénariste :


Éditions :

DC Comics

Collection :

Showcase Presents

Genre :

Action

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9781401226480

Résumé de l'album Dial H for HERO

(House of Mystery 156 à 173)
Un jour, le jeune Robby Reed met la main sur un étrange cadran (qui ressemble au cadran des vieux téléphones), une fois qu'il forme le mot HERO à l'aide des lettres, Robby se transforme en super héros, Mais à chaque fois il s'agit d'un personnages différent. Il peut ainsi devenir Giant Boy, The Cometeer ou n'importe quel autre super bonhomme...
Grâce à ce "pouvoir" il va se mettre à jouer les justiciers à Littleville...

Par Fredgri, le 31/05/2010

Notre avis sur l'album Dial H for HERO

Dial H for HERO a toujours été une série, ou plutôt un "concept" qui pourrait amener des super choses, mais qui est, malgré tout, resté trop discrètement exploité. Tout d'abord, parce qu'il n'y a que très peu d'inter-connection avec l'univers DC classique, ensuite, parce que le concept n'est pas super poussé.

Cela reste, tout de même très sympathique à lire. Il s'agit, ici, d'un très bon comics Silver Age, très fun avec des tonnes d'idées farfelues. Bon, les intrigues sont trop souvent très répétitives et elles se réduisent au strict minimum, un méchant qui met le bazar, Robby compose HERO, devient un super héros, se fait mettre une trempe, devient un deuxième super héros, pareil et finalement à la troisième tentative résout le problème, le tout en 16 pages ! A la longue, c'est vrai que ce systématisme finit par fatiguer, heureusement que Wood a quelques très bonnes idées, même si il ne les exploitent absolument pas à fond, c'est dommage. Ainsi, quand un ennemi met la main sur le cadran et compose "VILAIN" à la place, il devient un monstre... Plus tard Robby devient, par exemple, des héros jumeaux, il devient un super héros connu (Plastic Man) etc. Le concept est vraiment très porteur et permet de jouer à l'infini avec le thème du super héros. Mais tout reste dans le domaine de l'idée, rien de plus.
Évidemment, il faut replacer ça à l'époque, au milieu des années 60, les comics de super héros fleurissent partout et on nage en plein archétype. Dans ce paysage Dial for HERO demeure donc une série très originale, très fraiche, qui permet de jouer sur toute les tendances tout en ne gardant que le principal. Il faudra attendre des années avant de voir le concept exploité de façon plus originale, avec des vraies interrogations.
Ici, Robby ne se pose aucune question sur ce mystérieux cadran, d'où vient-il, comment lui donne-t il ces pouvoirs, non, il prend les choses comme elles viennent, sans se prendre la tête. La trouvaille se résume en deux cases, les intrigues sont résolues en à peu près autant d'espace...

Encore une fois, donc, DC nous propose à travers cette remarquable collection "Showcase Presents", de retrouver des séries pratiquement inaccessibles. Pour un lecteur, comme moi, qui aime bien se plonger, de temps à autre, dans cette histoire de la BD, c'est intéressant de pouvoir enfin lire ces histoires ! De plus, on retrouve Jim Mooney, qui deviendra un encreur très réputé, ensuite, chez Marvel, entre autre. Son trait est certes assez classique, mais c'est très fluide et parfois même très beau.

Donc, peut-être que Dc rassemblera ensuite les autres aventures de Robby, qui sait, en attendant, découvrez ce petit volume de près de 300 pages pour à peine 10 € !!!

Par , le

Les albums de la série SHOWCASE PRESENTS: DIAL H FOR HERO