Bat Lash

Dessinateurs :





Scénaristes :





Éditions :

DC Comics

Genre :

Comics

Intégrale

Western

Sortie :
ISBN : 9781401222956

Résumé de l'album Bat Lash

(Showcase 76 + Batlash 1 à 7 + DC Special 16 et Jonah Hex 49, 51 et 52)
Bat Lash est un aventurier de l'ouest, habitué des table de jeu, habile de la gâchette et grand coureur de jupon. Il a donc du charme, n'aime pas la violence, et pourtant il n'hésite pas une seconde à dégainer si besoin. Ce volume rassemble donc toutes les apparitions du cow-boy pré-Crisis, une très bonne introduction pour un homme de l'ouest complètement atypique qui ne cesse de glisser d'ennui en ennui au grand regret de ces dames amourachées...

Par Fredgri, le 02/09/2013

Notre avis sur l'album Bat Lash

Bat Lash c'est le cow-boy sympathique, pas complètement inconnu, mais presque, qui a eu l'occasion de réapparaître dans Jonah Hex et au détour d'une récente mini série écrite à nouveau par Aragones. Néanmoins, il reste l'un des aventuriers les plus sympathiques de l'écurie DC avec beaucoup de charisme et d'humour. Il faut dire que son co-créateur, Sergio Aragones, un habitué de Mad et créateur en solo, plus tard, du déjanté Groo, est une référence dans le genre. Ces histoires se lisent donc avec énormément de plaisir. Sur le principe du stand alone (des histoires auto-contenues), elles développent des petites intrigues très efficaces, usant tout les codes du western avec habileté, tout en présentant malgré tout un personnage quelque peu décalé, jamais réellement héros ni vilain, il vole, pense à l'argent, aux jolies filles, ne sauve pas forcément l'innocent en danger, mais d'un autre côté ne les enfonce pas non plus.
C'est globalement assez léger tout en sachant s'octroyer des moments plus tendus plus dramatiques, comme par exemple le double épisode qui raconte la jeunesse de Bat, le meurtre de ses parents etc.

Alors même si on pourrait se dire qu'il manque une certaine "continuité" dans ces histoires, que leur schéma se répète pas mal, il n'en demeure pas moins que cet agréable volume de plus de 200 pages reste une incroyable bonne surprise qui se dévore d'une traite, presque avec gourmandise !

Très recommandé !

Par , le