SHERLOCK HOLMES SOCIETY #2 Noires sont leurs âmes

voir la série SHERLOCK HOLMES SOCIETY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

1800

Genre :

Historique

Policier

Sortie :
ISBN : 9782302047419

Résumé de l'album Noires sont leurs âmes

A la suite du drame vécu dans le village irlandais de Keelodge, Sherlock Holmes a été mis sur la touche par son frère Mycroft. Malgré tout, son inactivité lui pesant et sa soif de vérité étant la plus forte, le détective a décidé de poursuivre dans l’ombre ses investigations. Ayant récupéré les échantillons recueillis lors de son expédition qui lui avaient été confisqués, il finit par isoler, dans l’eau et le vin prélevés dans la bourgade irlandaise, une toxine issue d’un composé savant. La piste étant sérieuse, il sollicite l’appui de Watson pour faire le tour des officines londoniennes capables de développer un tel poison. Particulièrement affecté par leur dernière aventure, Watson refuse de participer et laisse Holmes à ses recherches. De pharmacies en fabriques en produits chimiques, le limier finit par mettre à jour un nom qui revient souvent, Stern, un personnage au physique ingrat qui n’attire pas que de la sympathie et qui se nomme en réalité Edward Hyde. Holmes décide de le retrouver. Serait-ce lui l’instigateur de la terrible épidémie qui a sévi à Keelodge ou est-il seulement la victime d’une conspiration plus sournoise ?

Par Phibes, le 28/08/2015

Notre avis sur l'album Noires sont leurs âmes

Parue en mai 2015, la première partie de cette aventure historique policière prévue pour se décliner en 4 tomes nous introduisait dans les prémices d’une affaire glauque mettant en avant une épidémie transformant tous les habitants d’un village en zombies et à laquelle était associé le fameux détective Sherlock Holmes. Nous retrouvons ce dernier, juste trois mois après, pour la poursuite de ses investigations, toujours sous la direction scénaristique de Sylvain Cordurié, Comme on pouvait le deviner à la fin de l’opus précédent, Holmes n’a pu supporter la mise à l’écart de son frère Mycroft et a préféré continuer en catimini son enquête.

Ce deuxième volet est des plus intéressants par le fait qu’il permet de faire évoluer le célèbre personnage créé par Sir Conan Doyle dans des dispositions qu’il maîtrise le mieux. En effet, Sylvain Cordurié nous offre des péripéties qui certes n’éludent pas un certain classicisme (moins de sensations fortes que dans le tome 1) mais qui demeure d’une qualité toujours aussi remarquable. L’enquête dont il est question depuis les débuts de l’affaire, bénéficie d’une progression mesurée, enfle habilement sans trop en dire, au fur et à mesure de rencontres essentielles et attise, par ce mystère épais dont on ne maîtrise pas tout, une curiosité évidente.

L’une de ses rencontres, la plus forte de l’album, est celle qui se rapporte au personnage qui se trouve sur la page de couverture, l’inquiétant Stern, et qui a la particularité, de par sa présence hors norme, d’être non loin de détrôner le personnage principal. A cet égard, comme le cautionne la collection 1800, l’on pourra apprécier cette interaction dans l’univers de Holmes qui vient faire un clin au monde fantastique de Robert Louis Stevenson et, par ce biais, donnera une dimension assurément plus captivante.

Côté dessins, Stéphane Bervas (parti sur la série Oracle T6 de chez Soleil) a cédé sa place à l’artiste espagnol Eduard Torrents qui a fait ses preuves dans le diptyque historique Le convoi et dans le premier volet biographique Ramon Llull. La transition est visible, les deux dessinateurs ayant un trait un tantinet différent (surtout au niveau des visages). Il n’en demeure pas moins qu’au bout de quelques vignettes, le petit trouble est dissipé et, à la faveur de la belle palette du coloriste attitré Jean Bastide, on parvient à profiter pleinement du travail du nouvel illustrateur. On concèdera que l’univers dépeint ainsi que les personnages respectent le cahier des charges imposé par la collection 1800 et nous offre une mise en image réaliste animée de très bonnes intentions, soignée et riche en détails historiques.

Une deuxième partie d’une enquête policière palpitante qui a le mérite d’évoluer à la faveur de l’introduction de nouveaux personnages bien charismatiques. A suivre !

Par , le

Les albums de la série SHERLOCK HOLMES SOCIETY