Between hell and a hard place

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Collection :

Vertigo

Genre :

Guerre

Sortie :
ISBN : 9781401200541

Résumé de l'album Between hell and a hard place

Au cours d'une attaque, le sergent Rock et sa troupe de l'easy company capturent des soldats allemands, et parmi eux, 4 officiers. Devant sans cesse jongler avec les attaques surprise, les embuscades et les explosions tout azimut, Rock se rend compte, à un moment, que des quatre prisonniers il y en trois de mort plus un quatrième en fuite, que s'est il passé ? Il commence par soupsonner ses hommes...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Between hell and a hard place

Le Sgt Rock a été créé il y a près de 50 ans, vous rendez vous compte, un baroudeur et sa bande de droles de soldats qui ont eu droit à un titre qui a duré plus de 30 ans, ce qui est assez exceptionnel. Kubert est donc resté très longtemps sur ce personnage et quand Karen Berger lui propose de faire cet album avec Brian Azzarello, il saute sur l'occasion de revenir sur son personnage fétiche qui l'a rendu célèbre.
Bon, le scénario est quand même relativement classique, sans véritable surprise, une histoire de confiance, ou les soldats se demandent s'il peuvent encore faire la différence entre meurtre et victimes de la guerre. Le propos ne va pas forcément plus loin et les interrogations ne sont pas plus poussées que ça, néanmoins il se dégage de ces pages une atmosphère assez tendue, les hommes qui se regardent, qui se méfient les uns des autres etc. Ca n'est peut-être pas du très grand Azzarello mais en tout ça se laisse très bien lire.
Aux crayons Kubert n'a certainement pas la même forme que d'antan mais il est toujours très efficace en tout cas, tout fonctionne très bien. Je ne suis pas un fan assidu de cet auteur, mais au moins je lui reconnais ce genre de génie de la mis en page efficace, qui fonctionne tout de suite sans chichi.
Je vous conseille donc cet album si vous voulez passer un bon moment, pas trop compliqué et réadmirer le trait de Kubert sur ce personnage haut en couleur.

Par , le