SERVITUDE #6 Shalin (Seconde partie)

voir la série SERVITUDE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Drame

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302090798

Résumé de l'album Shalin (Seconde partie)

Après l’assaut avorté de leurs poursuivants dirigés par Othar de Vériel, la petite armée des Fils de la Terre du roi Riben d’Arkanor a entrepris le renforcement des défenses de Shalin, la cité abritant des drekkars renégats, où elle a pu se réfugier. Cette initiative a pour but de permettre au plus grand nombre de ses résidents de fuir en cas de péril mais auparavant, le roi Riben compte sur ces derniers pour prêter mainforte à son armée. Considérant que des renforts sont attendus prochainement, Maître Grassier, le représentant des drekkars, a donné son accord au roi.

Du côté de la grande troupe d’Othar de Vériel, l’inquiétude est de mise. La destruction des citernes d’eau lui a donné un coup qui risque de lui être fatal à brève échéance. Aussi, ordonne-t-il que l’attaque soit donnée pour le lendemain à l’aube. Serait-ce le dernier combat pour l’armée des Fils de la Terre ?

Par Phibes, le 03/11/2020

Notre avis sur l'album Shalin (Seconde partie)

Comme prévu précédemment, Fabrice David et Eric Bourgier viennent mettre un terme à leur sublime saga qui a commencé tout de même il y a dix-sept ans. Avec ce sixième volet, ils nous replongent dans leur univers médiévalo-fantastique qui s’apprête à vivre une bataille et assurément la dernière.

Pour cela, à la faveur d’un alternat réglé de main d’orfèvre, le lecteur est appelé à découvrir ce qui se trame dans les deux camps adverses, le préparant ainsi au conflit qui va inévitablement amener son lot de drames et bouleverser nécessairement la destinée du royaume des Fils de la Terre. Il ne fait aucun doute que les coscénaristes continuent à mettre les petits plats dans les grands, nous immergeant dans une intrigue hors norme toujours aussi puissante et addictive. Pour s’en convaincre, il suffit d’apprécier le cadre impressionnant qui s’est étoffé au fil des tomes et qui se nourrit de l’histoire d’un monde imaginaire complexe profondément magique. De plus, on sera subjugué par l’ambiance pesante qui règne dans chaque page, assurément entretenue par des personnages aux caractères forts comme Vériel, le roi Riben, le sahin Adek, la meurtrie Fl’Ar, Anda, Kiriel… et par d’autres beaucoup plus subtils, plus « divins » comme Sékal, Esdras.

Cet ultime tour de roue se veut donc totalement réussi en tout point, drainant actions guerrières et jouant habilement sur le déséquilibre existant entre les forces en présence. On sait que le combat va être rude et que la troupe dépenaillée du Roi Riben a toutes les chances d’être vaincue. Dans cet album, la violence la plus obscure a toute sa place, celle-ci ayant tendance à prendre toutes les formes y compris celles qui ont trait à l’origine de ce monde exotique. On ne se lasse pas d’en suivre les nombreuses péripéties de part et d’autre, tant celles-ci sont d’une qualité incroyable et d’une richesse véritable.

Il va de soi que le travail graphique d’Eric Bourgier reste tout simplement époustouflant. L’artiste nous émerveille à chaque vignette. Son dessin se veut d’un réalisme enchanteur que ce soit au niveau de ses personnages comme de ses décors. En visualisant ses planches, on peut imaginer aisément le travail qui a été le sien pour arriver à une telle finalité picturale. Le détail est foisonnant, la finesse et l’authenticité de son trait, la colorisation sépia (évolutive cette fois-ci) nous plongent dans une dimension des plus prégnantes.

Une fin imparable pour une saga puissante, époustouflante que tous les amateurs du genre fantasy doivent posséder dans leur bibliothèque. Un très gros coup de cœur !

Par , le

Les albums de la série SERVITUDE

Nos interviews liées

Servitude

Sceneario.com:  Peux-tu te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas ?
Fabrice DAVID: C'est jamais évident de causer de soi Disons un gars comme un autre, à croiser lors d'un festival, qui sait Pour les détails techniques j'ai 30 ans, je mesure près d'1,80m pour 75kg, voir 80 quand l'hiver approche (comment ça c'est bientôt l'été ?!), je n'ai plus un poil sur le caillou et souvent quelques uns sous le menton Quoi la BD..?! ah ,oui, j'y viens Et bien "Servitude" n'est que la seconde. Avant ça on a fait "Live War Heroes" avec Eric Bourgier , déjà chez Soleil ; non sans avoir eu un parcours un peu chaotique dans le milieu de l'édition BD avant cela Mais c'est une autre histoire.

Sceneario.com: Je sais qu'Eric fait des illustrations pour des jeux, Et toi, comment "occupes" tu tes journées en dehors de la bande dessinée ?
Fabrice DAVID: Professionnellement : des jobs alimentaires, mon rythme en BD n'étant que peu soutenu, je ne vis pas de ma plume [...]

Lire la suite ›

Servitude

Sceneario.com: Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore et décrire ton parcours ?
Eric BOURGIER:
 
Eh bien, bonjour a tous. 
Je suis un homo sapiens assez classique, pour ce qui est de mon parcours il n’a, lui non plus, rien d’extraordinaire et se résume à un arrêt des études au bac puis quelques années de petits boulots qui ont dérivés vers l’illustration et la bd au bout d’un certain temps.

Sceneario.com: J'ai vu que tu avais commencé par faire des illustrations pour le jeu de rôle, qu'est ce que cela apporte avant de faire sa première bande dessinée ?
Eric BOURGIER:
L’illustration a été mon gagne pain pendant deux trois ans avant de commencer live war heroes. La bande dessinée demande un minimum de maturité et de rigueur dans son travail, choses dont j’étais complètement dépourvu a l’époque [...]

Lire la suite ›