SEPTENTRYON #4 Tireur aveugle

voir la série SEPTENTRYON
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Caractère

Sortie :
ISBN : 2723445337

Résumé de l'album Tireur aveugle

Chronover qui a retrouvé un peu de tranquilitté aupres du village cotier de son ami Boris, décide de reprendre la route afin de retrouver Septentryon et detruire cette cité.
Mais des soldats qui pourchassent Chronover arrivent au village et tue la mère de Boris. Seul Nora, sa nièce, s'en sort.
Chronover et ses amis prendront encore un efois la fuite et ce sera un long periple dans les plaines enneigées de Russie jusqu'à Septentryon !

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Tireur aveugle

Je ne connaissais pas cet série et non plus le trait d'Houot . Et bien, je suis surpris car cette oeuvre de SF n'est pas mal du tout.
Houot a un bon coup de crayon et un style graphique interessant.
L'univers de Septentryon est assez riche. Il y a tout ce qu'il faut pour que cette série rencontre un bon succés. Et d'ailleurs, je ne peux que vous la conseiller. La fin ouverte de ce tome 4 nous laisse en plein doute sur la suite des évenements.
Mais je suivrais avec plaisir le prochain tome de la série.

Par , le

Les albums de la série SEPTENTRYON

Nos interviews liées

Le Mal Tome 3 par André HOUOT

Sceneario.com : Bonjour André, pour bien commencer cette interview, pourriez-vous nous raconter comment vous avez intégré le monde de la bande dessinée ?
André Houot : Ça s'est fait sur le tard, pour moi… Ma première bd, je l'ai signée à l'âge de 40 ans. J'avais déjà un métier mais j'étais en manque de créativité. Sceneario.com : "Chroniques de la nuit des temps, Le Khan, Septentryon, Le mal" sont les séries sur lesquelles vous avez oeuvré. Quel est votre sentiment sur le travail accompli ? Y a-t-il une série que vous préférez par rapport à une autre ou ont-elles, chacune, une importance particulière ?
André Houot : J'ai toujours eu du mal à remettre le nez dans les séries que j'ai faites. Il n'y a pourtant aucune que je renie car c'est moi qui ai choisi de traiter les thèmes que j'ai voulus [...]

Lire la suite ›