SEPT - SAISON 3 #5 Sept Cannibales

voir la série SEPT - SAISON 3
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Horreur

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782756047263

Résumé de l'album Sept Cannibales

Ils sont 7.
Ils sont 7 amis de FAC.
Ils sont 7 à venir de différents pays.
Ils sont 7 à laisser leur vie et leur famille pendant une semaine.
Ils sont 7 à organiser chacun leur tour une fête avec leurs amis.
Ils sont 7 à tuer une jeune femme tous les ans.
ils sont 7 à la dévorer.
Ils sont 7 cannibales.

Par Aub, le 22/10/2016

Notre avis sur l'album Sept Cannibales

Cette série concept, « 7… quelque chose » recèle de bien belles réussites. J’avais déjà adoré "sept nains" ou "Sept héros", et cette fois ci avec "Sept cannibales" j’ai pris un plaisir non caché.
Œil lubrique, sourire au coin des lèvres, c’est le fantasme masculin des orgies enivrées par l’alcool et le sexe qui donne une recette qui va satisfaire plus d’un lecteur. Détrompez vous, il ne s’agit pas d’une Bande Dessinée érotico-pornographique, mais bel et bien d’un excellent trhiller mené tambour battant par un scénariste hors pair, maitrisant à merveille la narration de son histoire, jouant habilement et avec beaucoup de doigté avec les flash-backs de son histoire, nous en dévoilant ainsi au fur et à mesure, par pincées légères, quelques brides du scénario.
Le ton est donné dès les premières pages. Progressivement, on tombe dans l’horreur, beaucoup de cases semblent s'arrêter nets, la suite étant absentes, on passe d'une page à l'autre nous laissant ainsi imaginer la suite. On pourrait alors se dire que l'on est peut-être encore plus cruel que les 7 hommes. On nous fait nous plonger dans l’histoire au milieu des protagonistes. On nous fait vivre les évènements jusqu'au moment ou... je ne peut vous en révéler plus. Mais, clairement, le scénario est très réussi. Sylvain Runberg signe là un excellent album.

Le travail de Tirso est lui aussi excellent. Avec des contours noir assez marqués, les traits saillants des visages des personnages donnent un rythme et un ton collant impeccablement au scénario. Le dynamisme des scènes est maitrisé par des illustrations claires et précises. On sent une sorte d'impulsion dans les dessins, qui propulse encore un peu plus l'histoire dans un rythme effrèné. Comme le scénario... le dessin est excellent.
A celà se rajoute une colorisation parfaite. L'ensemble est une excellente symbiose de tout ces talents...

J'ai quand même un regret… que cette histoire ne fasse qu’un tome. J’aurais tellement aimé en savoir plus sur les protagonistes, qu’on nous dévoile leur vie quotidienne, leurs passions pour ainsi connaitre un peu plus de leurs personnalités. On en redemande encore et encore... j'ai été mis en appétit, et je ne suis pas prêt de faire une indigestion de ces auteurs, de cette série... !

Par , le

Les albums de la série SEPT - SAISON 3

Nos interviews liées

Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital tome 4

Pourquoi avoir choisi des diplomates comme personnages principaux ? Sylvain Runberg : Des personnages principaux qui ont pour mission d’éviter que des conflits ne surviennent ou dégénèrent plutôt que d’en être les éléments déclencheurs était une ligne directrice qui nous semblait assez originale. Cela n’empêche d’ailleurs pas l’apparition de conflits très graves dans nos récits, bien au contraire. Et pour la petite histoire, un diplomate français, lecteur d’Orbital, nous a envoyé un mail où il nous disait que notre manière d’aborder le sujet, même dans le cadre d’un univers imaginaire, était assez juste. Comme quoi, Science Fiction et réalisme font aussi bon ménage. Allez-vous revenir en détail sur la guerre Humains/Sandjarr évoquée à de nombreuses reprises dans la série ? Sylvain Runberg : C’est tout à fait envisageable mais je n’en dirais pas plus pour le moment [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg

Sceneario.com : Bonjour Sylvain ! Tu es scénariste de bandes dessinées, qu’est-ce que représente pour toi l’écriture ?
Sylvain Runberg : Une passion avant tout, même si elle est apparue assez tardivement, et par accident. J’ai commencé à écrire en 2002 à l’âge de 31 ans, pendant un arrêt de travail de plusieurs mois…suite à un accident justement. Et depuis 2004, c’est devenu mon métier. Sceneario.com : Dans tes albums tu ne te cantonnes pas à un seul genre, SF, fantastique, aventure, chronique sociale, humour, jeunesse… Tu peux nous en dire un peu plus ?
Sylvain Runberg : Ca reflète simplement mes goûts. Et c’est aussi un plaisir que de choisir la variété dans le domaine de l’écriture. Pourquoi se priver si l’envie est là ? En revanche, quelque soit le type d’univers, mon approche reste la même. Partir des personnages et essayer de les rendre crédibles, peu importe s’il s’agit d’étudiants à Londres en 1991, de diplomates aliens sur une planète imaginaire dans un futur lointain ou de guerriers Cimmériens parcourant les steppes asiatiques il y a 3500 années de cela [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital

Sceneario.com : bonjour, tout d’abord, la traditionnelle question : Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
Sylvain Runberg : j’ai commencé à lire très tôt, des romans, des ouvrages concernant l’Histoire en général, et évidemment de la Bande Dessinée. Niveau études, j’ai un parcours en Arts Plastiques pour le lycée et en Histoire politique contemporaine pour l’université. Niveau professionnel, j’ai travaillé quelques années dans une librairie à Aix-en-provence, puis j’ai rejoint les Humanoïdes Associés pour travailler dans l’édition. C’est pendant cette période, en 2001, que j’ai eu un accident qui m’a immobilisé pendant plusieurs mois. Cette inactivité m’a amené à réfléchir à des scénarios et j’ai commencé à écrire des histoires courtes [...]

Lire la suite ›